Comment les lettres sont devenues la force de cette dyslexique

chargement

Préverenges Amanda Oriol apprivoise depuis toujours sa dyslexie. Elle se confie dans un livre pour aider à comprendre ce handicap.

 13.05.2018, 19:00
Lecture: 5min
Premium
Préverenges, mercredi 2 mai 2018: Amanda Oriol a écrit  "Confession d'une dyslexique". Avec ce livre, elle tient sa revanche.

«Attends, attends... Tu es en train de me dire que tu es dyslexique et que t’as pris Lettres? T’es un peu suicidaire, non? Ben non, Parce que malgré ça, ce que j’aime le plus, c’est les mots, la littérature, je rêverais d’être écrivain.» Un comble, diraient certains en découvrant ces lignes.

Amanda Oriol ne compte même plus le nombre de fois qu’elle a entendu ces remarques. De l’école, au gymnase, puis à l’Université, les...

À lire aussi...

TerroirA Cottens, un marché campagnard hebdomadaire voit le jourA Cottens, un marché campagnard hebdomadaire voit le jour

SantéL’hypocondriaque n’est pas un malade imaginaireL’hypocondriaque n’est pas un malade imaginaire

Communales 2021Elections: le dépouillement, moment critique pour les communes de La CôteElections: le dépouillement, moment critique pour les communes de La Côte

Communales 2021Employés par une commune, ils se portent candidats dans une autreEmployés par une commune, ils se portent candidats dans une autre

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: infidélité et mensongeLa chronique sexo d’Anne Devaux: infidélité et mensonge

Top