Comment une pomme blette devient électricité

chargement

LAVIGNY Germanier Eco Recyclage accueillait samedi le public désireux d'en savoir plus sur le cycle des déchets.

Par JOCELYNE LAURENT
  29.10.2012, 07:30
Luc Germanier, directeur de l'entreprise qui produit aussi bien du biogaz que du compost de qualité. L'usine de biogaz, prévue pour toute La Côte, depuis l'Ouest lausannois, n'est pas utilisée à son plein potentiel. 
GLENN MICHEL

jlaurent@lacote.ch

La journée portes ouvertes organisée samedi par Germanier Eco Recyclage SA avait une portée symbolique revendiquée par Luc Germanier lui-même, son directeur. "On souhaite par ce biais remercier la population de la commune et des communes environnantes pour leur patience, et leur montrer également que les problèmes sont maîtrisés." Cette invitation à la population a pris le sens d'une porte qui se ferme sur les difficultés passées - financières et liées aux nuisances olfactives générées par l'usine de biogaz - et d'une porte sur un avenir que le directeur espère radieux, notamment en termes de récolte des déchets verts et organiques ménagers. Les nuisances olfactives générées par la compostière et l'usine de biogaz font désormais partie du passé. "On n'a plus enregistré de plaintes à ce sujet depuis plus d'une année et demi" , souligne Luc Germanier. L'an passé, le groupe Holdigaz SA, basé à Vevey, reprenait Germanier Eco Recyclage SA et permettait d'assainir la société.

 

Des déchets transformés en électricité

 

Par contre, la valorisation des déchets verts et organiques reste un défi à relever, conformément aux objectifs cantonaux qui visent à diminuer la part des incinérables et à valoriser la matière organique. Pour l'heure, seules sept communes des districts de Morges et de Nyon ont adhéré au concept de collecte spécifique des déchets organiques ménagers et petits déchets de jardin. Non seulement la production d'énergies renouvelables plaide en faveur de cette option, mais aussi l'intérêt financier, selon Luc Germanier. "Le financement du traitement des organiques revient à environ 100francs la tonne, alors que pour les incinérables, il en coûte quelque 200francs, excepté le transport" . Un citoyen, s'il valorisait ce qu'il produit par année (environ 60 kilos de déchets compostables, à savoir 30% des ordures ménagères, sans tri spécifique) pourrait s'enorgueillir de faire briller une ampoule électrique durant 120 heures ou de faire fonctionner un poste de télévision durant 105 heures.

Luc Germanier envisage l'avenir plus sereinement avec le projet de mise en place de la taxe au sac ou au poids. Une mesure qui obligera le citoyen à trier davantage s'il ne veut pas mettre la main au porte-monnaie trop fréquemment. "On sent un mouvement très favorable en faveur de la collecte des déchets verts et organiques ménagers. Certaines communes se sont engagées, comme Echandens, d'autres comme Gland, Nyon, Bière, Denges et Saint-Prex y songent sérieusement" , conclut Luc Germanier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SORTIRJazz, comédie musicale et tartines: nos 5 idées de sortie pour la fin de semaineJazz, comédie musicale et tartines: nos 5 idées de sortie pour la fin de semaine

Nos 5 sorties de la semaine

Spectacle, concert jazz et classique, contes, balade culturelle: cinq suggestions de sorties pour se divertir et se...

  27.10.2021 11:00
Premium

CoupleLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’envie de tuerLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’envie de tuer

Photographies subaquatiquesAubonne: sous l'eau, il pêche des photos de rêveAubonne: sous l'eau, il pêche des photos de rêve

JusticeAccusé d’escroquerie au social, le prévenu snobe la justice de La CôteAccusé d’escroquerie au social, le prévenu snobe la justice de La Côte

JubiléDe passage à Rolle, le Kiosque à musiques célèbre 50 ans en fanfareDe passage à Rolle, le Kiosque à musiques célèbre 50 ans en fanfare

Top