23.02.2018, 00:01

Commerce morgien: la peur du vide

Premium
chargement
La rue Louis-de-Savoie vit actuellement une période difficile. Cinq locaux sont à remettre.

Notre économie Les boutiques de la rue Louis-de-Savoie ferment les unes après les autres. Celles qui restent expriment leurs craintes.

«Liquidation totale», «A remettre» ou «Fin de bail». Les écriteaux sur les vitrines parlent d’eux-mêmes. Cinq commerces de la rue Louis-de-Savoie arborent actuellement une telle pancarte sur leur devanture. Départs à la retraite, loyer trop élevé ou manque de fréquentation, les commerçants mettent la clé sous la porte pour différentes raisons. En se promenant dans la rue, les locaux vides se succèdent ne laissant qu’une seule crainte dans la bouche de leurs voisins: seront-ils les suivants sur...

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés d’Eva KaufmannCoronavirus: la lettre aux aînés d’Eva Kaufmann

EnseignementEntre profs et élèves, «le plus important, c’est de garder le lien»Entre profs et élèves, «le plus important, c’est de garder le lien»

Finances communalesMorges: un déficit moins important que prévuMorges: un déficit moins important que prévu

CoronavirusVaud: artistes et festivals peuvent demander une aide financièreVaud: artistes et festivals peuvent demander une aide financière

TéléphonieNet + élu meilleur opérateur mobile selon bonus.chNet + élu meilleur opérateur mobile selon bonus.ch

Top