17.04.2014, 00:01

De la biochimie à la culture florale

Premium
chargement
Anouk Dupraz, fleuriste dans l'âme, se rend au marché de Morges été comme hiver. 
GLENN MICHEL
Par SYLVIE GUGGENHEIM

MARCHE DE MORGES Anouk Dupraz est passionnée de fleurs depuis toujours.

sguggenheim@lacote.ch

"J'aime les fleurs de charme, celles qui ont un côté romantique, qui sont cultivées dans les jardins." Et ce sont en grande majorité des fleurs de ses propres cultures qu'Anouk Dupraz, habitante de Mex, propose sur son stand au marché morgien depuis onze ans.

"Je n'ai jamais été sur d'autres marchés que celui de Morges....

À lire aussi...

EngagementMorges: Alexandre Roulet se bouge pour sa villeMorges: Alexandre Roulet se bouge pour sa ville

live
Nouvelles mesuresCoronavirus: Vaud interdit les fêtes privées de plus de 10 personnes dès dimancheCoronavirus: Vaud interdit les fêtes privées de plus de 10 personnes dès dimanche

C'était hierLes pseudo-historiens qui nient l'existence des chambres à gazLes pseudo-historiens qui nient l'existence des chambres à gaz

MiraculéSaint-Prex: son geste altruiste a bien failli lui coûter la vieSaint-Prex: son geste altruiste a bien failli lui coûter la vie

Politique«SOS Communes»: le Conseil d’Etat calme l’ardeur de certaines communes«SOS Communes»: le Conseil d’Etat calme l’ardeur de certaines communes

Top