30.05.2018, 08:00

Morges: florilège musical pour les 20 ans de la Fondation Résonnance

chargement
La pianiste Elizabeth Sombart a créé la fondation en 1998. Celle-ci oeuvre pour une meilleure accessibilité aux concerts classiques.

CONCERT L'institution morgienne, qui œuvre à une meilleure accessibilité de la musique classique, fête son anniversaire avec une grande soirée-concert.

Pour les 20 ans de la fondation Résonnance basée à Morges, sa responsable Elizabeth Sombart réunit neuf pianistes, un clarinettiste et une chanteuse, dimanche à la Salle Paderewski (17h) de Lausanne. Ce concert promet un voyage musical aux tonalités variées provenant des musiciens vedettes des huit filiales Résonnances actives dans le monde entier.

Ce programme éclectique fera notamment découvrir un jeune prodige roumain et sera animé par des incursions créatives et poétiques de Marc Hollogne, connu pour ses pièces de «Cinéma-Théâtre». Fidèle à son credo, «mettre la musique classique à la portée de tous», Elizabeth Sombart poursuit sa quête avec toujours autant de passion.

Elle relève à ce propos: «J’adresse un immense merci à tous ceux qui ont cru et soutenu notre mission! C’est le cadeau de 20 ans de persévérance, d’amour et de concerts offerts dans le don de l’émotion, en salle de concerts comme dans les lieux d’exclusion et de souffrance.»

«Résonnance» avec deux «n»?

Si l’orthographe courante de «résonance» (prolongement ou amplification de l’intensité des sons) s’écrit avec un seul «n», l’adjectif «résonnant» continue de vivre avec deux «n». Dans la même famille, il y a aussi l’ancien mot «résonnement» désignant l’acte de faire naître un son jumeau de celui produit, par sympathie acoustique. C’est donc par la contraction des deux vocables et de leur apport complémentaire à la musique que le mot «Résonnance» a été choisi comme raison sociale de la fondation éponyme.

Cette dernière a pour but de faire rayonner la musique classique dans ses multiples valeurs: la recherche de l’unité par la connaissance des lois intrinsèques aux phénomènes sonores et leur mise en relation dans le geste juste. Basée sur la phénoménologie du son, la pédagogie Résonnance aborde tous les aspects universels du langage musical et de son expression.

Jean-François Vaney

Infos pratiques

Dimanche 3 juin à la Salle Paderewski du Casino de Montbenon à Lausanne, 17h
Réservations: info@resonnance.org ou 021 802 64 46
En savoir plus : Le site de Résonnance
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CORONAVIRUSCafés-restos: où sont passés les journaux?Cafés-restos: où sont passés les journaux?

TravauxSaint-Oyens: un recours met en péril la rénovation de l’aubergeSaint-Oyens: un recours met en péril la rénovation de l’auberge

JusticeNyon: le tribunal n’en finit pas de juger les mêmes querelles de voisinageNyon: le tribunal n’en finit pas de juger les mêmes querelles de voisinage

AubonneAubonne: Albona Impro reporte son festival à l’an prochainAubonne: Albona Impro reporte son festival à l’an prochain

ManifestationLa Fête des voisins reportée au mois de septembreLa Fête des voisins reportée au mois de septembre

Top