12.07.2016, 15:44

Huit jeunes nageuses vont traverser la Manche pour une bonne cause

chargement
Huit nageuses de la région se lancent un défi de taille afin de réunir des fonds pour la bonne cause.

Défi Huit nageuses de 16 ans, des districts de Nyon et de Morges, se sont lancées dans un défi de taille: traverser la Manche à la nage dans le but de récolter des fonds pour venir en aide à des jeunes femmes atteintes de fistule obstétricale.

Elève à l’Institut du Rosey à Rolle, Theodosia Catsiapis, 16 ans, est une de ces sportives. Elle découvre lors d’un cours, cette problématique catastrophique pour certaines jeunes filles de son même âge. Très touchée par ce qu’elle entend, elle souhaite agir. Rapidement, elle se met en quête de fonds, se donnant comme objectif de récolter assez d’argent avant son baccalauréat international pour pouvoir opérer 100 patientes: "Les jeunes femmes affligées d’une fistule obstétricale ont mon âge, ma vie commence, la leur est finie car elles sont rejetées par tous, comme des lépreuses. Cette injustice m’est insupportable et je dédierai une partie de ma vie à la faire disparaître. Ces jeunes femmes se marient à un âge où leur corps n’est pas encore prêt pour l’accouchement, donc même après un travail de 5 jours, elles ne finissent que par pouvoir sortir un enfant mort né. Leur corps à été traumatisé, elles sont devenues incontinentes." Le prix de chaque opération s’élève à 600 francs, incluant les trois semaines de rétablissement indispensables pour la patiente.

Theodosia a réussi à récolter déjà la moitié de la somme qu’elle s’était fixée, mais pour aller plus loin, elle décide de se lancer dans son projet sportif.

Découvrez le magnifique défi des ces jeunes femmes dans nos éditions payantes de ce mercredi 13 juillet.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

InsoliteMorges: un courrier de la police crée l'émoiMorges: un courrier de la police crée l'émoi

SantéA Echichens, même les jeunes pourront se faire soigner à l’EMSA Echichens, même les jeunes pourront se faire soigner à l’EMS

CULTURELes splendeurs du Léman ne les laissent pas sans voixLes splendeurs du Léman ne les laissent pas sans voix

EvénementLogement: quelles solutions pour la région?Logement: quelles solutions pour la région?

ExpositionEtoy: ces éleveurs vous attendent, ne leur posez pas un lapin!Etoy: ces éleveurs vous attendent, ne leur posez pas un lapin!

Top