24.07.2018, 05:00

Gollion: elle a quitté le monde de la publicité pour reprendre l'exploitation familiale

Premium
chargement
Loraine Mange a choisi de reprendre l'exploitation familiale il y a cinq ans.

Série de l'été 1/4 Cet été, "La Côte" part à la rencontre de quatre jeunes agriculteurs qui ont décidé de reprendre l'exploitation familiale. A Gollion, Loraine Mange a abandonné le monde de la pub pour succéder à son père Maurice. A 37 ans et après cinq ans d'activité, elle aime toujours autant ce métier fait de défis.

Quand Loraine Mange parle de son exploitation, on comprend qu’elle s’y sent bien. Entre ses fraises, framboises et baies des bois, elle a trouvé plus qu’un métier, «une philosophie», comme elle aime à le décrire. Cette maraîchère de 37 ans a repris les rênes de la ferme familiale de 22 hectares, à Gollion, en 2013. Spécialisée dans la production de fraise, elle travaille essentiellement les baies qui font la réputation de son domaine mais possède aussi des...

À lire aussi...

FiscalitéEt si le peuple décidait de la répartition de la facture sociale?Et si le peuple décidait de la répartition de la facture sociale?

EnseignementEtoy: un gymnase provisoire ouvre ses portes à la rentrée d’aoûtEtoy: un gymnase provisoire ouvre ses portes à la rentrée d’août

Fait diversUne cinquantaine d’arbres tailladés à la hache sur un alpage d’AubonneUne cinquantaine d’arbres tailladés à la hache sur un alpage d’Aubonne

EnseignementEtoy: l’ancienne école GEMS fera office de gymnaseEtoy: l’ancienne école GEMS fera office de gymnase

Top