Ils tapent du tambour pour éloigner les mauvais esprits

chargement

TRADITION Les sociétés de jeunesse saluent l’arrivée de la nouvelle année au son du tambour et chassent le mauvais sort.

  29.12.2015, 23:56
Premium
La Jeunesse d’Etoy (ici à Sévery en 2014) débute ce soir sa traditionnelle tournée du nouvel an au son des tambours, comme tant d’autres dans le district. Une tradition qui contribue à resserrer les liens entre villageois.

Jocelyne Laurent

jlaurent@lacote.ch

Ils sont jeunes, très présents sur les réseaux sociaux et pourtant fortement attachés aux traditions qu’ils perpétuent avec vigueur. Depuis le 28 décembre, la plupart des membres des sociétés de jeunesse de tout le district, mais également quelques-unes du côté de Nyon (lire encadré) tapent du tambour pour...

À lire aussi...

La SarrazLa «dame du pays de la Venoge» a ouvert la voie aux politiciennesLa «dame du pays de la Venoge» a ouvert la voie aux politiciennes

Terre et scèneSaint-Prex: une brochette d’humoristes pour un festival 100% localSaint-Prex: une brochette d’humoristes pour un festival 100% local

MobilitéMorges: des quais sans voiture, mais avec parcimonieMorges: des quais sans voiture, mais avec parcimonie

CoronavirusCovid: Vaud vaccine les jeunes dès 12 ansCovid: Vaud vaccine les jeunes dès 12 ans

ThéâtreCôté jardin, le château de Vullierens plonge dans un univers merveilleuxCôté jardin, le château de Vullierens plonge dans un univers merveilleux

Top