Jour 1: Johan Tornare et Frédéric Annen à Schweiz Express

chargement

Jeu Il y a un mois, Férédic Annen de Villars-sous-Yens disait ne maîtriser ni la boussole, ni la lecture d'une carte et encore moins le suisse allemand. "Mais je m'occuperai de faire le stop et pour le reste, j'ai Johan". Suivez, par étapes, le parcours des deux amis à Schweiz Express.

Par Fabienne Morand
  28.08.2014, 16:55
1/2  

Les équipes ont rendez-vous, demain, à 6h45 à la gare pour la seconde journée.

Pointage avec les organisateurs
A 16h50, quelque 18 équipes sur 24 avaient déjà pressé sur le bouton qui marque la fin de la première journée. Emile Team a stoppé le chrono à 15h35, soit un peu plus de 1h30 après les premiers qui ont terminé "particulièrement vite". Tous devraient être arrivés avant 19h, synonyme de fin du chrono et de pénalités.

Bilan de la journée
"C'est sympa, mais tu es sous stress tout le long car tu vois sans arrêt des équipes te passer devant", résume Frédéric Annen. Toutefois, les morgiens ne sont pas déçus et disent ne pas s'être engueulé. "Nous sommes sereins", soulignent-ils.

Et les 20 francs auxquels ils ont droit? "Nous avons grillé un peu pour acheter des oignons ce matin, mais ça va, nous avons dépensé que 3 francs", répond Frédéric Annen.

16h15: Téléphone avec Emile Team
Cette fois, c'est Frédéric Annen qui répond. Il revient sur la difficulté de trouver un chauffeur depuis Saint-Blaise. "Nous sommes restés au moins 1h15 à attendre. On était cinquième et à Tramelan, nous sommes arrivés en 12e position." Pour rejoindre la commune bernoise, l'équipe morgienne a dû changer de pilote à Bienne et à Tavannes. Aux deux arrêts, ils ont mis moins de temps qu'à Saint-Blaise pour trouver une bonne âme.

Une fois à Tramelan, le GPS indique qu'ils ont effectué des va-et-vient dans la commune. Car avant de rallier l'arrivée qui stoppait le chrono à la fin de la première journée, les équipes devaient se rendre à la piscine. L'un des deux devait plonger. Plus la hauteur de départ était élevée et la figure compliquée, plus il engrangeait des points. "C'est Johan qui s'est mouillé et moi j'ai couru pour chercher le drapeau", précise Frédéric Annen.

L'épreuve d'après, sur une autre partie de la ville, tous les deux devaient tirer à l'arc. "Le résultat est moyen, mais la flèche est arrivée dans la cible, c'est déjà pas mal", relativise l'habitant de Villars-sous-Yens. Dernière étape, après être parti du mauvais côté, aller rejoindre le point d'arrivée pour stopper le chronomètre.

"Maintenant, nous cherchons un endroit où dormir", raconte-t-il. Et comme annoncé il y a un mois, Johan Tornare a pris deux bouteilles de rouge et deux saucissons dans son sac. Espérant ainsi convaincre les habitants de leur ouvrir la porte pour la nuit. Emile Team a d'ailleurs déjà un plan B de confirmé, dormir dans la paille chez un agriculteur. Mais vu que le temps qu'il leur reste avant la nuit, ils tentent de trouver un endroit un peu plus confortable.

14h30: arrivée à Tramelan
Peu après 14h, le GPS d'Emile Team indique que Frédéric Annen et Johan Tornare ont repris la route direction Tramelan. A 14h25, ils avaient déjà dépassé Tavannes et moins de dix minutes plus tard, ils étaient à Tramelan où ils devaient encore trouver le lieu exact d'arrivée. Une dernière épreuve les attend.

Ils ne sont pas les premiers, puisque la page facebook des organisateurs indique que les "Les longs" ont bouclé la première étape à 13h57.

13h45
Le GPS d'Emile Team indique qu'ils sont arrivés à Bienne. Ils doivent trouver un autre chauffeur qui les rapprochera de Tramelan (BE). Ils ont déjà parcouru près de 65 km.

13h35, Téléphone avec Emile Team, en route entre Saint-Blaise (NE) et Bienne.
"La récolte d'oignons a bien été car nous avons pu partir 2e, mais c'était très compliqué", répond Johan Tornare. Nous avons essayé les restaurants et bistrots, mais les autres équipes étaient déjà passées. Ce n'était pas si facile que cela, mais nous y sommes arrivés." Ils ont quitté le centre-ville vers 10h40.

Après un trajet en stop entre Berne et Saint-Blaise qui les a placés dans le groupe de tête, la seconde épreuve les attendait. Il s'agissait d'aller toucher un drapeau de l'autre côté de la rivière, soit en la traversant, soit en la contournant. Mais le temps était un facteur clé. "Je me sentais plus l'âme pour la natation que Fred", philosophe Johan Tornare. C'est donc lui qui, sans hésiter, a sauté dans la rivière pour aller toucher ce fanion.

Départ pour Tramelan qui s'avère plus difficile. De nombreuses voitures passent devant eux sans s'arrêter. Le duo se fait remonter par plusieurs autres équipes. "Dans les autres équipes qui nous ont dépassées, il y avait à chaque fois au minimum une fille. Nous sommes deux garçons, on doit faire peur", imagine l'habitant de Yens.

Mais pas de panique, ils sont en route pour Bienne où s'arrête leur chauffeur et les deux copains devront à nouveau faire du stop.

9h, Berne
Ce matin, Johan Tornare de Yens et Frédéric Annen de Villars-sous-Yens ont laissé femmes et enfants à la maison pour rallier la Münsterplatz, à Berne. Ils ont reçu du matériel (carte, gps, téléphone).
Rapidement, s'en est suivi la première épreuve: 1h pour ramener un maximum d'oignons. Les 24 équipes de deux étaient réparties en quatre groupes. Celui avec le poids le plus élevé de la récolte partait avec un léger avantange.

"Composée des équipes Buffalo pisteurs/n&n/ les Grisoeillons/ les Frangines/les Pharmettes/les totchés le groupe 1, associé spécialement pour la premiere épreuve, la remporte avec 80kg d oignons!! Bravo!", stipule la page facebook de Schweiz Express. L'équipe de notre duo local se nomme Emile Team...
 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Finances communalesLes Aubonnois gardent leur taux d’impositionLes Aubonnois gardent leur taux d’imposition

ExpositionL’Arboretum voit fleurir les données numériquesL’Arboretum voit fleurir les données numériques

Saint-PrexSaint-Prex: 60 emplois pourraient disparaître chez FerringSaint-Prex: 60 emplois pourraient disparaître chez Ferring

UrbanismeAubonne: l’Esplanade prend l’eauAubonne: l’Esplanade prend l’eau

Aubonne: l’Esplanade prend l’eau

Le toit du bâtiment qui abrite un restaurant et une salle de spectacle fuit. La Division monuments et sites du canton a...

  14.10.2021 16:02

Politique communaleAubonne: les conseillers communaux mieux rémunérésAubonne: les conseillers communaux mieux rémunérés

Aubonne: un Conseil communal mieux reconnu

La rémunération du Conseil communal a été revue à la hausse pour cette nouvelle législature. Elle n’avait pas été revue...

  14.10.2021 15:19

Top