L'autoroute peut-être démolie

chargement

MORGES Une liaison longue pour contourner la ville est privilégiée.

Par SELIM BIEDERMANN
  30.04.2012, 07:01
Afin d'optimiser le fonctionnement du réseau des routes nationales dans la région Lausanne-Morges, l'Office fédéral des routes envisage notamment un déclassement de l'autoroute qui surplombe la Coquette. 
C. REUILLE

sbiedermann@lacote.ch

Et si l'autoroute qui coupe la ville en deux venait à disparaître? La Coquette en deviendrait pour sûr encore plus charmante. Cette éventualité d'être envisagée par l'Office fédéral des routes (OFROU) au sortir d'un deuxième forum qui s'est tenu lundi dernier en présence de représentants des autorités communales et cantonales. Les premiers résultats de la phase d'analyse en cours ont été présentés. L'objectif: éliminer le goulet d'étranglement qui surplombe Morges.

L'évaluation globale de la situation actuelle, et dans une optique d'avenir, a débouché sur quatre variantes plus ou moins pertinentes. Dont une faisant état d'un déclassement ainsi que d'une démolition de ladite infrastructure, engorgée aux heures de pointe. Sous certaines conditions toutefois: "Cela engendrerait des surcoûts. Il faut voir qui pourrait s'en charger, ce que cela impliquerait , relève Antonello Laveglia, porte-parole à l'OFROU. Des discussions devraient avoir lieu à ce sujet."

La question sera tranchée ultérieurement. La documentation de l'étude va maintenant être finalisée, permettant la tenue d'une troisième rencontre entre les autorités concernées, probablement courant septembre ou octobre.

 

"Solution la plus favorable"

 

Cette possible disparition de l'A1 au-dessus de Morges soulagerait ainsi la zone d'habitation située le long de ce tronçon. Il ne permettrait cependant pas de réduire de manière conséquente la coupure urbanistique de la ville, note Antonello Laveglia. "La cassure ne serait pas éliminée, le chemin de fer étant toujours là. Il faut voir quelles sont les idées en cours pour le développement du tracé ferroviaire."

La commune en serait toutefois ravie! "C'est la variante qui semble la plus favorable par rapport au secteur lac, qui peut aussi concerner d'autres communes. Il faut trouver une solution qui convienne à toutes les parties , insiste Alain Jaccard, chef du service des infrastructures et énergies de la Ville, qui suit le dossier sur le plan technique. Et il est clair que c'est la variante qui apporte le plus de soulagement pour Morges. Mais il y a encore un certain nombre d'inconnues."

Une chose est sûre: au niveau des conclusions intermédiaires concernant le fonctionnement des routes nationales dans la région Lausanne-Morges, la solution qui sera retenue privilégiera une liaison longue pour le contournement de la Coquette, partant depuis l'échangeur Villars-Sainte-Croix. Soit l'évitement de Morges et de l'Ouest lausannois.

Si l'autoroute est déclassée mais maintenue, cela assurerait une redondance du réseau routier et donc une grande stabilité de celui-ci. Ce qui semble être "la meilleure solution" pour l'OFROU, soulignant qu'elle serait moins onéreuse et garantirait une utilisation judicieuse de moyens financiers. En cas d'une démolition, une voie intermédiaire rejoindrait l'autoroute avant la commune.

 

Eviter les embouteillages

 

Une liaison courte - soit l'unique évitement de Morges, en passant toujours par l'échangeur Venoge - semble en effet moins pertinente. Elle n'est d'ailleurs carrément "pas envisageable" , selon l'OFROU. Cette variante aurait un rapport coûts /utilité négatif, précise Antonello Laveglia, et surchargerait encore davantage la partie située entre les échangeurs précités.

Quant au maintien de l'infrastructure actuelle avec la mise en place de mesures d'optimisation et de gestion du trafic, ce n'est tout simplement pas une solution durable.

A moyen terme, prévient l'OFROU, d'importantes perturbations de trafic et de nombreux embouteillages sont attendus sur l'A1 à hauteur de Morges et de l'Ouest lausannois.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EducationVaud: l’école à la maison devient plus stricteVaud: l’école à la maison devient plus stricte

Nuisances sonoresVéhicules bruyants: des plaques retirées du côté de Morges et LausanneVéhicules bruyants: des plaques retirées du côté de Morges et Lausanne

Société localeA Saubraz, la société de tir célèbre ses 150 ansA Saubraz, la société de tir célèbre ses 150 ans

PloufÇa y est, Cossonay a sa piscine couverteÇa y est, Cossonay a sa piscine couverte

Animaux nocturnes 3/4Comment observer un renard, un blaireau, un sanglier et un cerfComment observer un renard, un blaireau, un sanglier et un cerf

Top