L'avenir du quartier Prairie Nord-Eglantine se jouera devant les élus

chargement

Morges Après la mise à l'enquête ce printemps, le dépôt, présentement, du préavis municipal sur le PPA Prairie Nord-Eglantine, est une nouvelle étape importante vers la réalisation de cet important pôle de développement de la ville de Morges vers l'Ouest. Reste la question des surfaces de compensation à trouver, en application de la Loi sur l'aménagement du territoire (LAT). Une solution est cependant en vue, promet le syndic Vincent Jaques.

  27.10.2016, 17:04
Si le nord du périmètre du PPA sera dévolu à l'habitat concentré, la parcelle Prairie-Nord conservera son statut de poumon de verdure.

Après des préliminaires en douceur, la législature démarre pour de bon à Morges. Les conseillers communaux ont trouvé, en effet, dans leur courrier, en fin de semaine, le préavis municipal sur le plan partiel d'affectation (PPA) Prairie Nord-Eglantine. Un poids lourd urbanistique, pour rappel, avec ses quelques 450 appartements pour 900 habitants, assortis de zones d'intérêt public et de verdure, dans un secteur défini comme stratégique par le Projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM), caractérisé également par une richesse paysagère à préserver impérativement. Ce document, qu sera officiellement déposé lors de la séance du délibérant du 2 novembre 2016, fait figure d'épisode important, après la mise à l'enquête, au printemps dernier, dans un processus amorcé au début des années 2000, qui a notamment permis aux Morgiens, par le biais d'une démarche participative, d'exprimer leurs voeux pour l'aménagement de ce futur éco-quartier

​Sous réserve du vote favorable des élus, la concrétisation du PPA demeure tributaire des compensations territoriales à trouver, en application de la loi sur l'aménagement du territoire, modifiée en 2012. Soit, dans le cas présent, 7 hectares à reclasser en zone agricole et 9 autres à rétrocéder en surfaces d'assolement. Un espoir sérieux est en vue sur ce point. Pour ne pas perdre de temps en attendant l'homologation du PPA, par le canton qui ne saurait intervenir avant 2018, fin de la période de transition, Morges a pris les devants, et contacté d'autres communes... L'une d'elle, située dans le canton, dont le nom n'a pas été révélé, a fait part de son intérêt. Les chances d'aboutir à un résultat sont sérieuses. Les transactions en cours se déroulent dans un climat positif, commente le syndic Vincent Jaques.

Retrouvez cet article en intégralité dans lpédition payante du Quotidien de la Côte du 28 octobre.  


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Finances communalesLes Aubonnois gardent leur taux d’impositionLes Aubonnois gardent leur taux d’imposition

ExpositionL’Arboretum voit fleurir les données numériquesL’Arboretum voit fleurir les données numériques

Saint-PrexSaint-Prex: 60 emplois pourraient disparaître chez FerringSaint-Prex: 60 emplois pourraient disparaître chez Ferring

UrbanismeAubonne: l’Esplanade prend l’eauAubonne: l’Esplanade prend l’eau

Aubonne: l’Esplanade prend l’eau

Le toit du bâtiment qui abrite un restaurant et une salle de spectacle fuit. La Division monuments et sites du canton a...

  14.10.2021 16:02

Politique communaleAubonne: les conseillers communaux mieux rémunérésAubonne: les conseillers communaux mieux rémunérés

Aubonne: un Conseil communal mieux reconnu

La rémunération du Conseil communal a été revue à la hausse pour cette nouvelle législature. Elle n’avait pas été revue...

  14.10.2021 15:19

Top