23.08.2016, 18:57

L'exposition "Sens dessus dessous" de l'artiste Anouchka Perez, à Morges

chargement
Morges, mardi 23 août 2016 Portrait d'Anouchka Perez, artiste résidente au Musée Alexis Forel à Morges. Anouchka présente l'exposition Sens dessus dessous  Sigfredo Haro

Art contemporain Anouchka Perez, en résidence d'artiste au musée Alexis Forel, a reçu carte blanche pour investir les lieux. Elle n'a pas hésité à construire d'immenses structures éphémères qui laissent l'impression qu'elles pourraient s'écrouler à la moindre secousse.

Anouchka est obsédée par le langage, les mots, les lettres. Elles les cassent, les fractures et les cachent dans des compositions en bois avec ou sans miroirs. Elle laisse les visiteurs se tordre le cou,  chercher ou fuir la lumière qui se reflète dans les miroirs pour  déchiffrer les mots avec plus ou moins de succès. Puis,  il y a les mots  insaisissables qui tracassent l’esprit.

Mais "Sens dessus dessous" s'explique par l'immense structure éphémère composées de lambourdes. Jeu de mikado géant ou grand désordre du monde,  Anouchka Perez défie les lois de la physique et s'en amuse.

Pour découvrir le sens des oeuvres  de l'artiste, rendez-vous dans nos éditions payantes du 24 août 2016

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

En villeL’incroyable «road trip» d’un couple morgien entre l’Inde et le NépalL’incroyable «road trip» d’un couple morgien entre l’Inde et le Népal

ChasseMorges: un banquet digne d’Astérix à l’hôpitalMorges: un banquet digne d’Astérix à l’hôpital

Etat civilLes habitants de La Côte devront préparer leurs noces à YverdonLes habitants de La Côte devront préparer leurs noces à Yverdon

SORTIRCinq bonnes raisons de sortir ce week-endCinq bonnes raisons de sortir ce week-end

ExpositionMontricher: Eluard, Miró et Cramer, une collaboration à toute épreuveMontricher: Eluard, Miró et Cramer, une collaboration à toute épreuve

Top