La paix du travail sous la loupe

chargement

TOLOCHENAZ La Fédération vaudoise des entrepreneurs accueillait hier un colloque à l'occasion de l'anniversaire du partenariat social et pour réfléchir à son avenir entre patrons et employés.

Par DIDIER SANDOZ
  31.10.2012, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Signe de conciliation ou hasard? Les représentants patronaux, Christophe Reymond, directeur du Centre patronal vaudois et son homologue genevois, Blaise Matthey (à dr.) portaient une cravate rouge. Renzo Ambrosetti, coprésident d'Unia avait opté pour le jaune, tandis que l'initiateur du colloque, Olivier Meuwly, historien et membre du PLR, avait misé sur un attribut aux couleurs de son parti politique. 
SAMUEL FROMHOLD

dsandoz@lacote.ch

Septante-cinq ans, ça se fête! Même si cela se fait en toute sobriété. Pour célébrer trois quarts de siècle de paix du travail dans notre pays, l'historien Olivier Meuwly, proche des milieux patronaux, a réuni, hier à la Fédération vaudoise des entrepreneurs à Tolochenaz, des chefs d'entreprise et des syndicalistes pour une journée de réflexion autour de...

À lire aussi...

NyonNyon: il tente de voler des lignes de contact des CFF et finit paraplégiqueNyon: il tente de voler des lignes de contact des CFF et finit paraplégique

PatrimoineMorges: le musée des pompiers risque de se retrouver sans toitMorges: le musée des pompiers risque de se retrouver sans toit

GastronomieTolochenaz: des plats d’ici disponibles 24h/24Tolochenaz: des plats d’ici disponibles 24h/24

Finances communalesLes Aubonnois gardent leur taux d’impositionLes Aubonnois gardent leur taux d’imposition

ExpositionL’Arboretum voit fleurir les données numériquesL’Arboretum voit fleurir les données numériques

Top