27.09.2019, 09:00

Lavigny: une expo éphémère dans un lieu atypique

chargement
Luise Steinhaus et Anne-Julie Bourgeois vont faire revivre la Maison des jeunes ce samedi, le temps d'une exposition comme l'an dernier.

Exposition A Lavigny, une petite dizaine de jeunes étudiants organisent pour la seconde année consécutive une exposition dans l’ancienne Maison des jeunes inoccupée.

Pour la seconde année consécutive, une petite dizaine d’étudiants en art poussent les portes de la Maison des jeunes de Lavigny, actuellement inoccupée, et proposent dans ce lieu atypique une exposition éphémère. Le public pourra y découvrir la vision des jeunes artistes sur la Suisse, entre tradition et modernité. Résultat en photos, dessins, projections vidéo et arts graphiques.

«Le thème de la Suisse est au final très vague mais il nous donne une certaine liberté. On parlera de tradition comme la chasse ou encore de modernité avec des jeunes suisses en formation», explique Anne-Julie Bourgeois, une des cofondatrices de l’événement. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusCoronavirus: les hôpitaux de Morges et Nyon ne sont pas surchargésCoronavirus: les hôpitaux de Morges et Nyon ne sont pas surchargés

live
La Côte - en directCoronavirus: 11 nouveaux décès dans le canton de VaudCoronavirus: 11 nouveaux décès dans le canton de Vaud

La CôteCoronavirus: votre petit journal de la quarantaineCoronavirus: votre petit journal de la quarantaine

SexologieChronique sexo d’Anne Devaux: intimité et amourChronique sexo d’Anne Devaux: intimité et amour

SolidaritéCoronavirus: le cardiologue René Prêtre écrit à nos aînésCoronavirus: le cardiologue René Prêtre écrit à nos aînés

Top