Le chef Carlo Crisci victime d'un acte de brigandage

chargement
Par MR
  16.04.2012, 00:01
Dans le Vieux bourg de Cossonay, l'établissement gastronomique, exploité, depuis 1982, par le chef Carlo Crisci. 
CELINE REUILLE
COSSONAY

"Je suis écoeuré. C'est un acte petit et bête. Qu'on nous rende au moins les livres des réservations ." Propriétaire des restaurants le Cerf et la Fleur de sel, situés dans le vieux bourg de Cossonay, le chef Carlo Crisci réagit suite au braquage dont l'un de ses employés a été victime dans la nuit de samedi à dimanche.

Vers 2 heures, en substance, deux hommes ont agressé le collaborateur chargé de remettre la recette de la journée et l'agenda des réservations à son patron, domicilié de l'autre côté de la rue. Blessé au visage, le jeune homme de 20 ans, " encore sous le choc aujourd'hui" , relève Carlo Crisci, n'a pu que se soumettre.

"Rendez-nous au moins les livres de réservations!"

" Nous avions été cambriolés quatre ou cinq fois au restaurant en 1982, lors de notre première année à Cossonay" , explique Carlo Crisci, " ce qui nous avait amenés à changer notre manière de faire. Mais, comme ça, c'est une première." Plus que par la perte de la somme dérobée, quelques milliers de francs, selon notre confrère "Le Matin", Carlo Crisci est atterré par le vol des agendas. "Il y avait deux livres en format A4 pour 5cm d'épaisseur, un beige et un bleu, un pour le Cerf et l'autre pour la Fleur de sel, qui contenaient une année de réservations. C'était dans un sac avec la caisse. Ils ont tout pris en même temps. Je perds là un outil de travail essentiel, sans lequel je suis dans le brouillard ." La malchance a voulu que Carlo Crisci se dote d'un système de réservation informatique, mais celui-ci n'aurait dû être opérationnel qu'à partir de mardi. Le chef adresse dès lors un double appel: " à toute personne se trouvant en possession de ces volumes de me les retourner et aux clients qui avaient fait des réservations de les confirmer ."

A noter que les individus, dont les visages étaient masqués ou cachés, se sont enfuis à pied dans une direction inconnue. " Ils semblaient connaître le coin" , commente Carlo Crisci. Les recherches immédiatement effectuées n'ont pas permis, pour l'heure, d'interpeller les auteurs présumés. Leur signalement fait défaut. La police lance, dès lors, un appel à témoins et recherche toute personne susceptible de fournir des renseignements concernant ce brigandage. Les éventuels témoins sont priés de contacter le 021 644 44 44 ou le poste de police le plus proche. Le procureur de service a ouvert une enquête. Les investigations sont menées, enfin, par la Division criminelle de la Police de sûreté.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueConseil d’Etat vaudois: le PLR mise sur un trio et croit en Isabelle MoretConseil d’Etat vaudois: le PLR mise sur un trio et croit en Isabelle Moret

Elections cantonalesConseil d’Etat vaudois: Isabelle Moret défendra les couleurs du PLRConseil d’Etat vaudois: Isabelle Moret défendra les couleurs du PLR

Tribunal«Sauver le château d’Allaman était un rêve mais j’ai tout perdu»«Sauver le château d’Allaman était un rêve mais j’ai tout perdu»

ConstructionLes gravières du pied du Jura sortent de l’ornièreLes gravières du pied du Jura sortent de l’ornière

RéouvertureLa patinoire de Morges est à nouveau en serviceLa patinoire de Morges est à nouveau en service

Les Morgiens retrouvent leur patinoire

Le système de production de glace défaillant des Eaux Minérales a été réparé, permettant aux clubs morgiens de...

  22.09.2021 17:34

Top