Le Livre sur les quais mise sur une édition plus intimiste

chargement

Morges Le rendez-vous littéraire qui se tiendra du 4 au 6 septembre concocte une programmation adaptée à la crise sanitaire. Ce qui ne se fait pas sans quelques mesures drastiques.

 17.06.2020, 10:48
Les jeunes lecteurs retrouveront des espaces qui leur sont dédiés.

Deux fois moins d’auteurs et davantage de rencontres intimistes. Si le Livre sur les quais ne renonce pas à sa 11e édition, le festival littéraire s’adapte à la situation. Et, en raison des mesures sanitaires, prend des décisions drastiques: ainsi, Morges n’accueillera pas 200 mais 100 écrivains du 4 au 6 septembre. «Nous travaillons actuellement sur la programmation. Au vu de la limitation du nombre d’auteurs invités cette année, nous devons faire des choix difficiles. Nous souhaitons offrir un programme équilibré et varié qui permette d’interroger le monde d’aujourd’hui par le prisme de la littérature, de la poésie ou encore du débat d’idées», confie la directrice artistique Adélaïde Fabre, dans un communiqué.

A lire aussi : Le Livre sur les quais sera gratuit et les auteurs rémunérés

Le public pourra notamment retrouver – côté français – Isabelle Carré, Grégoire Delacourt, Mathias Malzieu, Sandrine Collette, Frédéric Beigbeder, Olivia Ruiz et – côté suisse – Antoinette Rychner, Joseph Incardona, Nicolas Feuz et Metin Arditi. Quant à la romancière Camille Laurens, elle a été désignée présidente d’honneur de cette 11e édition. Celle qui est également membre de l’Académie Goncourt depuis cette année présentera son nouveau roman, «Fille».

Six tentes au lieu de trois

Autre ajustement opéré en raison du contexte, de nouveaux espaces de rencontres vont fleurir sur les quais de La Coquette. Au lieu des trois tentes traditionnelles, la nouvelle équipe d’organisateurs en prévoit six. «Dans les circonstances si particulières, tout est mis en œuvre pour assurer l’essentiel de ce qui a fait le succès de la manifestation depuis sa création: la rencontre des auteurs avec leur public dans une atmosphère conviviale tout en respectant les règles sanitaires et de distanciation sociale», explique la directrice Fanny Meyer.

Chacune des six tentes accueillera une quinzaine de plumes. «Ce nouvel agencement offrira un lieu de rencontres et de dédicaces, mais aussi un espace plus fluide et aéré tout le long des quais. L’idée étant que chacune de ces tentes soit tenue par une des librairies indépendantes partenaires», complète Fanny Meyer.

La littérature jeunesse, pour sa part, aura son espace et retrouvera la yourte aménagée dans les jardins du château pour des activités à destination du jeune public et des familles. On retrouvera également des rencontres, des performances littéraires et musicales à la buvette La Coquette, sise au parc de l’Indépendance. Quant aux débats et aux rencontres, ils se dérouleront dans les salles de la Ville. Le but: créer des rencontres plus intimistes avec un nombre de places limitées (inscriptions obligatoires). Les croisières littéraires, autre charme du Livre sur les quais, seront bel et bien de la partie.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MorgesLe Livre sur les quais sera gratuit et les auteurs rémunérésLe Livre sur les quais sera gratuit et les auteurs rémunérés

MorgesLivre sur les quais: un grand changement pour ne pas perdre des plumesLivre sur les quais: un grand changement pour ne pas perdre des plumes

MorgesLe Livre sur les quais se retrouve décapitéLe Livre sur les quais se retrouve décapité

LoisirsLe livre sur les quais: auteurs et lecteurs dans le même bateauLe livre sur les quais: auteurs et lecteurs dans le même bateau

Top