25.09.2019, 17:36

Le Parc Jura vaudois cible des anti-éoliennes

chargement
1/2  

Pied du Jura Dans plusieurs communes du pied du Jura, les panneaux routiers du Parc Jura vaudois ont été remplacés par des affiches arborant le logo du parc avec des éoliennes.

Action forte des opposants au projet éolien sur la commune de Bière! Entre mardi et mercredi, les panneaux routiers du Parc Jura vaudois à l’entrée des communes de Mollens, Ballens, Montricher, Berolle et Bière ont été recouverts d’une pancarte affichant le logo du parc naturel parsemé de sept éoliennes.

Sur l’affiche, au pied de l’image, un site internet renvoie les personnes intéressées à une prise de position concernant l’énergie éolienne. Si le site prétend proposer «des informations objectives» sur le projet, l’énumération des communes ayant refusé des sites éoliens donne clairement le ton de ce bulletin.

Identité visuelle volée

Mis au courant rapidement, le Parc Jura vaudois s’est attelé à retirer les affiches. «Nous ne sommes pas les auteurs de cette communication, le Parc ne prend pas parti pour ou contre les projets éoliens dans la région», insiste Romain Suchet, vice-directeur du Parc Jura vaudois.

Cependant, le parc ne veut pas seulement se distancier de cette action, mais veut aussi prendre des mesures concrètes contre les auteurs encore inconnus. «Il y a là très clairement une usurpation de notre identité visuelle et une atteinte aux panneaux routiers pour lesquels nous allons porter plainte auprès du Ministère public», assure Romain Suchet.

«Ce ne sont que des enfantillages»

Du côté des communes visées par l’action, c’est une surprise. «Nous n’étions pas du tout au courant, cela a été fait sans notre accord et nous avons retiré les affiches», explique Alexandre Rosset. Le syndic de Mollens soupçonne les militants de Berolle. «Les Mollensards ne sont pas trop affectés par ce projet éolien à Bière, mais nous collaborons avec la SEFA (ndlr: Société électrique des forces d’Aubonne)», modère le syndic.

Le syndic de Bière, Jacques-Henri Burnier, n’a, quant à lui, vu aucune de ces affiches: «Ce ne sont que des enfantillages! D’autant plus que le projet éolien ne bouge pas.» S’il n’y a pas eu d’avancées ces derniers temps, le site de Bière reste inscrit au plan directeur cantonal des parcs éoliens.

Un projet mis sur pause
Selon les mesures de la SEFA, le parc éolien de Bière pourrait accueillir sept éoliennes pour produire un total de 30 millions de kilowattheures par année soit l’équivalent de 6000 ménages. Si la commune birolane soutient le projet, les opposants se trouvent plus nombreux du côté de Berolles. Le parc éolien étant prévu à l’extérieur du village de Bière près de la ligne du BAM, la construction d’éoliennes aurait un impact visuel pour les Berolans. En 2015, la population avait d’ailleurs bien stipulé son refus lors d’une discussion publique avec la SEFA.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Energies renouvelablesBerolle: vents contraires pour le projet de parc éolienBerolle: vents contraires pour le projet de parc éolien

Berolle: Eole pas le bienvenu

Une association vient de se constituer pour contrer le projet éolien de Bière.

  12.11.2014 18:03

Energies renouvelablesEoliennes à Essertines-sur-Rolle: des avis contrastésEoliennes à Essertines-sur-Rolle: des avis contrastés

Top