25.05.2017, 23:25  

Le Tour du Pays de Vaud sur La Côte: en route pour la fête

chargement
Ballens accueille un départ du Tour du Pays de Vaud ce samedi. La place du village sera méconnaissable, investie par les cyclistes et toute la caravane du tour.

 25.05.2017, 23:25   Le Tour du Pays de Vaud sur La Côte: en route pour la fête

Cyclisme La 49e édition du Tour du Pays de Vaud fait halte dans plusieurs communes de La Côte. L’occasion de faire la fête.

Jeudi, Montricher accueillait le prologue contre la montre individuel. Ce soir, la petite commune de Cottens recevra l’arrivée des coureurs venus de Concise. Samedi, Ballens est le lieu de départ d’une folle course de deux étapes en direction de Saint-Cergue. Enfin, dimanche, c’est de Gollion que les 21 équipes partiront pour rejoindre Vullierens à l’heure de l’apéro. Les communes s’arrachent les départs et arrivées d’étape du Tour du Pays de Vaud (TPV). «Les étapes du TPV sont complètes jusqu’en 2020», relève François Simon, ancien syndic de Ballens. Il est à l’origine avec son collègue Christian Croisier, actuel chef de l’exécutif, d’un départ dans le village.

Les Caque à part font école dans la région

Si autant de communes de La Côte accueillent cette année un passage du Tour du Pays de Vaud, c’est en partie le fruit du hasard. Pour le reste, c’est l’œuvre de ses organisateurs: leur opération séduction, lors de la traditionnelle journée de l’Union des communes vaudoises, est visiblement couronnée de succès. C’est l’an dernier à Lonay que les élus de Ballens, Cottens et Vullierens ont sympathisé avec Alain Witz, directeur du TPV. L’arrivée d’une étape à Apples, l’an dernier, a achevé de les convaincre. Si Ballens, de par son éloignement géographique, a organisé pour son compte le départ d’une étape, en revanche Gollion, Cottens et Vullierens se sont alliés pour ce qui est de la logistique et de la promotion.

Trois villages unis contre l’EPO

Ils ont également organisé un repas de soutien commun. De quoi réunir une partie de la somme nécessaire à l’accueil d’une étape du TPV. Pour un départ, il faut débourser environ 4000 francs et pour une arrivée quelque 9000 francs. En outre, les trois communes se sont unies pour lutter à leur façon contre l’EPO. «Nous avons concocté un produit spécial pour l’occasion que nous avons nommé EPO, pour eau, pastis et olives que l’on vend dans un petit sachet», sourit François Delay, syndic de Cottens. «Un acronyme qui peut aussi signifier encouragements pour les organisateurs», renchérit son homologue de Vullierens Bertrand Duperrex.

Villages en fête en marge du TPV

Car si le TPV, comme le dit François Simon, de Ballens, «est une propagande pour toute notre région, nos villages seront connus par une vingtaine de nations», son passage est avant tout une occasion de faire une grande fête populaire dans chacun des villages. «Les jeunes espoirs du cyclisme mondial méritent qu’on les soutienne», ajoute le syndic Christian Croisier.

A Ballens, le départ d’une étape du TPV est en quelque sorte l’entrée. La suite du menu sera assurée par la Société de jeunesse qui organise le rallye des Jeunesses de l’Aubonne durant tout ce week-end de l’Ascension. «On prépare des petits déjeuners pour tout le monde. Ensuite, on ira à la fête de la Jeunesse», promet François Simon.

Cottens met les petits plats dans les grands en fermant la route qui traverse le village «de midi à six heures le lendemain», informe le syndic François Delay. Quant à Vullierens, les autorités en profitent pour inaugurer la nouvelle place de jeux, organiser un concours de dessins, tout en offrant un concert gratuit de Sonia Grimm.


À lire aussi...

CYCLISMETour du Pays de Vaud: Mukhomediarov en jaune, Quincey dans le rythmeTour du Pays de Vaud: Mukhomediarov en jaune, Quincey dans le rythme

CyclismeSaint-Cergue fête le Tour cycliste du Pays de VaudSaint-Cergue fête le Tour cycliste du Pays de Vaud

Top