28.03.2016, 23:08  

Les fans de jeux vidéo réunis

Abonnés
chargement
1/4  

 28.03.2016, 23:08   Les fans de jeux vidéo réunis

LOISIRS La 27e édition de la PolyLAN a accueilli plus de mille joueurs ce week-end au Swiss Tech convention center à l’EPFL.

samantha lunder (Texte) celine reuille (Photos)

slunder@lacote.ch

Quatre jours, des jeux vidéo et un millier de personnes pour y jouer non-stop. C’est le concept de la PolyLAN qui s’est déroulée de vendredi à lundi au Swiss Tech convention center à Saint-Sulpice. Organisée sur le thème «post-apocalyptique» par des étudiants de l’EPFL, cette 27e édition de la manifestation a affiché complet: «Le...

samantha lunder (Texte) celine reuille (Photos)

slunder@lacote.ch

Quatre jours, des jeux vidéo et un millier de personnes pour y jouer non-stop. C’est le concept de la PolyLAN qui s’est déroulée de vendredi à lundi au Swiss Tech convention center à Saint-Sulpice. Organisée sur le thème «post-apocalyptique» par des étudiants de l’EPFL, cette 27e édition de la manifestation a affiché complet: «Le principe d’une LAN party est de mettre des ordinateurs en réseau, pour permettre à des passionnés de jeux vidéo de se retrouver, explique Etienne Ischer, Morgien et coresponsable technique au comité d’organisation. Les gamers sont arrivés avec leur matériel vendredi matin, donc ordinateur, tour, câbles, casque et clavier, pour se brancher sur le réseau que nous leur mettons à disposition.» Venus pour la plupart de Suisse et de France, les participants se sont affrontés 24 heures sur 24 sur une trentaine de jeux différents. «La moitié des gens inscrits sont des amateurs qui viennent pour le plaisir jouer dans la partie animations, et à qui on présente des jeux connus mais aussi des nouveautés créées par des indépendants, continue son collègue à la technique, Malik Bougacha, de Denges. L’autre bonne moitié vient ici pour concourir dans des tournois

Compétitions de e-sport

En effet, les joueurs plus aguéris ont pu s’inscrire en équipes de cinq, pour prendre part à des tournois de e-sport (sport électronique) autour de cinq jeux tels que League of Legends ou Counter Strike. Les demi-finales et finales se sont déroulées dimanche et lundi dans une salle spécialement aménagée. Une régie y filmait les parties en cours, pour les projeter sur grand écran au public. Au terme de la compétition, un cashprice primait les trois premières équipes de chaque tournois. «A l’origine, la PolyLAN était plus centrée sur les animations, mais avec la construction du Swiss Tech, nous pouvons organiser de plus gros événements avec plus de joueurs, c’est donc la troisième fois que nous intégrons ces tournois», ajoute Etienne Ischer. Chaque année, une deuxième PolyLAN, plus petite, avec 300 personnes et sans compétition de e-sport, est mise en place au Rolex Learning center de l’EPFL.

Au niveau technique, les ressources pour un tel événement doivent aussi être importantes. Les vingt organisateurs, qui se réunissent chaque semaine depuis trois mois pour assurer le bon déroulement des quatre jours, ont un partenariat avec une entreprise rolloise, qui leur a prêté 80 switchs, équipements servant à relier les ordinateurs entre eux. Ils sont aussi sponsorisés par différentes entités pour les lots qu’ils distribuent à la fin des animations, selon un système de points. Côté confort, les participants on pu se reposer dans un local «dodo», ont eu des douches à disposition et ont pu commander des repas chauds pendant toute la LAN party.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top