12.08.2019, 19:15

Les nouveaux organisateurs ne regrettent pas d’avoir relancé les caf’conc'

Premium
chargement
Vendredi dernier, c'est la Municipalité de Morges qui assurait le service. (de g. à dr.) Eric Züger, le syndic Vincent Jacques, Mélanie Wyss, Anne-Catherine Aubert-Despland, Maurice Jaton, Steven Kubler, Martine Tardy et Jean-Jacques Aubert.

Morges Les concerts apéritifs du vendredi soir dans la cour du Bluard ont failli disparaître à la fin de la précédente édition, faute de bénévoles. Mais une nouvelle équipe menée par Steven Kubler a repris le flambeau, au grand plaisir des musiciens, des sociétés locales, des vignerons et surtout du public.

Serait-ce la chance du débutant? Toujours est-il que la première édition des caf’conc’ organisée par un nouveau comité est plutôt vernie en matière de météo. «Aucune soirée n’a été annulée, même si la première, le 21 juin, et celle de vendredi dernier ont été un tout petit peu arrosées», constate le coordinateur Steven Kubler.

Avec six amis, le conseiller...

À lire aussi...

MorgesMorges: les Caf’Conc' renaissent de leurs cendresMorges: les Caf’Conc' renaissent de leurs cendres

Question du JourPourquoi les Caf’Conc s’arrêtent?Pourquoi les Caf’Conc s’arrêtent?

Pourquoi les Caf’Conc s’arrêtent?

Après dix-sept ans d’existence, ces soirées-concerts morgiennes n’auront plus lieu, faute de bénévoles.

  18.09.2018 18:30
Premium


MORGESLes travaux ont eu raison des Caf'Conc'Les travaux ont eu raison des Caf'Conc'

Top