20.12.2019, 05:00

Malgré le moratoire du canton, la 5G déploie ses effets en catimini

Premium
chargement
Entre le 9 et le 12 décembre, les 119 pylônes se sont mis à émettre des ondes 5G en terres vaudoises.

Téléphonie mobile La commune de Cossonay, comme huitante autres dans le canton, a appris vendredi qu’une antenne 5G venait d’être activée sur son territoire. Swisscom n’avait besoin d’aucune autorisation, dans la mesure où l’installation existait déjà et qu’elle n’a pas été modifiée.

Qu’on ne se méprenne pas: les autorités de Cossonay n’y sont pour rien si une antenne 5G a été mise en service sur leur territoire, le 9 décembre. «Cette action a été décidée par l’opérateur propriétaire de l’installation. Malheureusement, la Municipalité n’a aucun moyen légal d’agir à l’encontre de cette société», écrit-elle dans un communiqué. Sur sol vaudois, au moins huitante communes se retrouvent dans la même situation.

Sur La Côte, le débat autour de la 5G fait rage depuis des mois dans plusieurs localités. A Gland, la semaine dernière encore, plus de 600 citoyens sont montés au...

À lire aussi...

TéléphoniePlus de 600 Glandois opposés à une antenne 5GPlus de 600 Glandois opposés à une antenne 5G

télécomTélécommunications: le canton de Vaud interdit la construction de nouvelles antennes 5GTélécommunications: le canton de Vaud interdit la construction de nouvelles antennes 5G

TélécommunicationTribunal fédéral: vers un contrôle des valeurs d'émission des antennes de téléphonie mobileTribunal fédéral: vers un contrôle des valeurs d'émission des antennes de téléphonie mobile

TélécomSwisscom: la 5G de base couvre déjà 90% de la population suisseSwisscom: la 5G de base couvre déjà 90% de la population suisse

TélécommunicationA Coinsins, des habitants s’insurgent contre un projet d’antenneA Coinsins, des habitants s’insurgent contre un projet d’antenne

Top