Marie-Anoush Sarkissian: «Le parfum nous transporte dans les époques et nous ramène à nous-mêmes»

chargement

Portrait Pianiste de formation, Marie-Anoush Sarkissian se passionne pour les liens mystérieux unissant composition musicale et art du parfumeur. Rencontre avec la résidente de Buchillon.

Par nathalie.hug@lacote.ch
  11.05.2018, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Marie-Anoush Sarkissian: «Le parfum nous transporte dans les époques et nous ramène à nous-mêmes»

Telle une sylphide, elle tournoie dans un salon embaumé d’un parfum de rose. «Du miel dans votre thé?», glisse-t-elle en désignant un petit fauteuil rond couvert d’un voile. Entre le piano et les poupées délicatement installées sur l’étagère, Marie-Anoush Sarkissian se confie. «J’ai grandi à Perpignan, près de la frontière espagnole. Les guitares gitanes, les palais de Grenade, les embruns de la mer, le parfum du jasmin, ce sont des choses que je porte en moi.»

Pianiste de formation, titulaire d’un...

À lire aussi...

TerroirA Cottens, un marché campagnard hebdomadaire voit le jourA Cottens, un marché campagnard hebdomadaire voit le jour

SantéL’hypocondriaque n’est pas un malade imaginaireL’hypocondriaque n’est pas un malade imaginaire

Communales 2021Elections: le dépouillement, moment critique pour les communes de La CôteElections: le dépouillement, moment critique pour les communes de La Côte

Communales 2021Employés par une commune, ils se portent candidats dans une autreEmployés par une commune, ils se portent candidats dans une autre

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: infidélité et mensongeLa chronique sexo d’Anne Devaux: infidélité et mensonge

Top