25.04.2019, 11:55

Morges: deux jours dédiés au bien-être au naturel

chargement
Pratiqué encore de nos jours par des peuplades vivant en Amérique et en Sibérie notamment, le chamanisme, probablement la plus ancienne façon de soigner au monde, sera une nouvelle fois à l’honneur dans le cadre du Salon des thérapies naturelles de Morges.

Manifestation Extension et nouveauté: ces deux mots résument le troisième Salon des thérapies naturelles, les 27 et 28 avril à Beausobre. Aperçu.

Les médecines naturelles sont plus que jamais dans l’air du temps. Ce constat s’impose à la veille du Salon des thérapies naturelles, qui vivra sa troisième édition morgienne samedi 27 et dimanche 28 avril à Beausobre. «Nous avons débuté modestement au château d’Aigle. Plus tard, ce lieu s’est avéré trop petit et nous nous sommes rabattus sur le Centre mondial du cyclisme, déclare l’organisateur et hypnothérapeute Bernard Halil. Le succès aidant, nous avons voulu nous étendre vers d’autres villes et Morges nous a alors reçus à bras ouverts.»

De fait, depuis son lancement, la manifestation, mise sur pied par une association à but non-lucratif, surfe sur la vague du succès. En sus de la cité aiglonne depuis six ans, et de La Coquette, le Salon des thérapies naturelles franchira, cette année, les frontières cantonales, avec une première à l’Espace Gruyère de Bulle, les 15 et 16 juin prochains.

En substance, comment décrire le millésime morgien? Bernard Halil évoque un espace agrandi, étendu désormais à l’entier du site, et un programme particulièrement riche, avec un accent mis sur les nouveautés. Au total, les visiteurs pourront découvrir 170 exposants et avoir accès gratuitement à une centaine de conférences et d’ateliers pratiques. Le tout entre théâtre, auditorium du conservatoire de musique, foyers, salles de sport et un chapiteau à l’extérieur.

Pas une foire aux salades!

La création d’un village Nature et bio fera figure de grande innovation de l’édition 2019, regroupant trente stands, avec, là encore, des initiations multiples, des bars à dégustations et autres. Bernard Halil est formel: «Il ne s’agit pas d’un marché aux salades, comme on en voit partout. On y proposera plutôt des produits transformés, alimentaires ou non.»

Nous acceptons l’ésotérisme, mais nous faisons en sorte de travailler avec des gens honnêtes.
Bernard Halil organisateur

Répondant aux engouements du moment au sein de la population, les algues et les jus de fruits ou de légumes, la cuisine du cru, les spécialités sans gluten (pain, pâtes ou biscuits) ou véganes occuperont une large place. On pourra ainsi goûter et apprendre à préparer un foie gras entièrement végétal, sans aucune trace d’oie ou de canard inhumainement gavés…

Le Salon offre également à chacun la possibilité de se familiariser avec une large gamme de thérapies, entre tradition et modernité. Entre autres phénomènes: le secret, qui ne cesse de fasciner les foules – en témoignent les nombreux livres, articles de presse ou émissions de télévision qui lui sont consacrés.

Mais que fait donc la passeuse d’âmes?

Pratiqué encore par des peuplades des deux Amériques et d’Asie, le chamanisme est probablement la plus ancienne manière de soigner au monde, alliant la médecine des plantes, les états de conscience modifiés et les relations avec les esprits.

Parmi une nuée de contributions sur l’hypnose, les techniques de massage ou la médecine chinoise, l’univers de la passeuse d’âmes est de nature à intriguer. «Parfois, et cela peut être le cas lors d’un décès brutal, l’âme du défunt peut squatter un autre corps et être dès lors source de souffrance. Le rôle de la passeuse est de libérer l’âme prisonnière et de lui permettre de poursuivre son voyage vers l’au-delà», commente Bernard Halil.

«Nous sommes ouverts à l’ésotérisme, précise-t-il, mais nous faisons en sorte de travailler avec des personnes honnêtes.» Il se veut rassurant: à force de faire des salons, nous pensons connaître nos partenaires. Bernard Halil définit, enfin, l’événement par rapport à l’homologue lausannois Mednat: «Notre spécificité est de réunir le plus de thérapeutes romands dans un salon du cœur, où il fait bon vivre.»

 

Infos pratiques

27 et le 28 avril à Beausobre. Au total: 170 exposants et 100 conférences et ateliers. Programme consultable sur le site: www.salontherapiesnaturelles.ch. Entrée adultes 15 francs, abo deux jours, incluant l’accès aux conférences et aux ateliers. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LitteringRégion: citoyens et associations s’engagent pour des communes propres en ordreRégion: citoyens et associations s’engagent pour des communes propres en ordre

ProjetBussy-Chardonney: feu vert à l’immeuble locatif communalBussy-Chardonney: feu vert à l’immeuble locatif communal

JusticeTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gondsTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gonds

MorgesBeausobre: une facture de plus qui passe malBeausobre: une facture de plus qui passe mal

PolitiqueAccord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»Accord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»

Top