09.04.2017, 22:23

Morges: Divinum réussit sa première édition

chargement
1/15  

 09.04.2017, 22:23 Morges: Divinum réussit sa première édition

Morges Le salon des vins a vécu une première édition marquée par une forte fréquentation. Fermeture des portes lundi soir.

«Je suis très content du succès que le salon a rencontré ce week-end», se réjouit Richard Chassot. En effet, avec une fréquentation avoisinant les dix milles visiteurs vendredi et samedi, le directeur de Divinum a de quoi avoir le sourire aux lèvres.
Car même si la plupart n’y croyaient pas il y a quelques mois,  «un salon des vins est resté à Morges et qu’importe s’il s’appelle Arvinis ou Divinum, l’important c’est que l’on se retrouve tous pour faire honneur au chasselas», salue le Pampignolais Michel Bersier, en levant son verre. Et si quelques-uns émettaient des réserves quant à une exposition d’une telle ampleur sous tente, ce n’est pas le cas de son fils Grégoire, accompagné de sa femme Magali: «En tant que visiteurs, nous aimons ce côté festif qui nous rappelle l’ambiance conviviale de l’Expo de Coss’ ou du Comptoir de Morges.»

Même son de cloche du côté des L’Islois Roger et Geneviève Nicolas, accoudés au stand des Vins de Morges. «L’esprit sous tente nous convient, et puis la proximité avec la gare est un luxe qui est resté. Et venir à Morges en train, rien de plus simple!»
Jonathan Zalts, jeune Lausannois adepte des vins, a quant à lui eu plus de mal à s’y faire: «Je suis un peu plus claustrophobe sous tente, mais rien de grave», sourit-il. Satisfaction aussi du côté des exposants. Valérie et son compagnon Robin Mani, du Domaine des Ours à Dully, ont suivi Richard Chassot dans sa nouvelle aventure: «Nous avions déjà participé au Salon des dégustations qu’il organise à Payerne. Et nous nous lançons pour la première fois dans un salon des vins.»

Hôte d’honneur privé d’une partie de son vin


L’étage supérieur, nommé «La Terrasse» et dévolu à la Sardaigne, a dû faire face à une mésaventure. En effet, une partie des vignerons sardes n’ont pas reçu leurs marchandises et seul un exposant a pu être fourni à temps pour l’événement. «C’est pénible pour eux, car ils ont fait le voyages exprès», se désole Richard Chassot qui, pour l’heure, a de la peine à identifier ce qu’il est advenu de ces soixante cartons de vin.


À lire aussi...

MORGESLa grande tente s’ouvre pour DivinumLa grande tente s’ouvre pour Divinum

La grande tente s’ouvre pour Divinum

La première édition du nouveau salon des vins ouvre ses portes aujourd’hui. Son directeur Richard Chassot se confie.

  05.04.2017 00:01
Premium

MORGESDivinum est bientôt sous toitDivinum est bientôt sous toit

Divinum est bientôt sous toit

Le Salon Divinum débute le 5 avril. Richard Chassot, son concepteur, a dévoilé hier les contours de la manifestation...

  09.03.2017 00:01
Premium

MORGESUn salon du nom de DivinumUn salon du nom de Divinum

Un salon du nom de Divinum

Hier, les Vins de Morges et la société Chassot Concept ont dévoilé le futur salon viticole agendé à avril 2017.

  27.07.2016 00:01
Premium

Top