27.11.2019, 20:00

Morges: la police trouve une parade aux conflits d’intérêts

Premium
chargement
Le conseiller communal morgien Pierre-Marc Burnand s'inquiète désormais que les audiences de la commission aient lieu dans les locaux de PRM, ce qui pourraient donner l'impression aux citoyens d'être "pris dans l'engrenage de la police".

Morges Un collaborateur civil présidera la commission de police. De quoi lever le doute sur les risques de partialité qui pèsent sur cette autorité.

Le doute ne doit plus pouvoir s’immiscer dans les esprits. Exit, donc, la double casquette du commandant de Police Région Morges (PRM), qui ne présidera plus la commission de police. C’est à un collaborateur civil, dénué de tout lien hiérarchique avec les agents, que reviendra cette tâche. Plus généralement, plus aucun gradé ne siégera au sein de cette...

À lire aussi...

InterventionMorges: un faux fugitif traqué à BeausobreMorges: un faux fugitif traqué à Beausobre

Aménagement du territoireMorges la coquette se refait une toiletteMorges la coquette se refait une toilette

Morges la coquette se refait une toilette

Il y a trois ans, une septantaine de Morgiens ont sillonné les rues à l’occasion de trois safaris urbains. Leurs...

  26.11.2019 19:00
Premium

On a votéToutes les municipalités du district de Morges sont complètesToutes les municipalités du district de Morges sont complètes

ThéâtreMorges: après 35 ans, il s’efface définitivement au profit de sa troupeMorges: après 35 ans, il s’efface définitivement au profit de sa troupe

Top