Morges: la step se heurte à un mur de lamentations

chargement

Réaménagements Le projet d’extension de la station d’épuration du Bief devra composer avec plusieurs difficultés, dont un sol pollué. Plusieurs opposants goûtent peu à la disparition annoncée de plusieurs arbres et à la hauteur annoncée des futures installations.

 07.12.2019, 11:00
Lecture: 5min
Premium
A droite, l'actuelle step du Bief. Les futures installations sont prévues côté lac, sur la butte, le parking et une partie du Parc de Vertou.

Des murs de béton, visibles loin à la ronde. Cette perspective fait mal aux yeux de plusieurs habitants de Morges et sa région, qui ont décidé de mettre leur veto à l’autorisation préalable d’implantation de la future station d’épuration de l’Association intercommunale pour l’épuration des eaux usées de la région morgienne (ERM). La mise à l’enquête, qui s’est achevée le dimanche 1er décembre, a enregistré au moins une vingtaine d’oppositions à ce projet prévu à l’emplacement de la step actuelle, à la rue de Lausanne.

Les dimensions des futurs...

À lire aussi...

MollensUn feu de solidarité pour soutenir les éleveurs contre le loupUn feu de solidarité pour soutenir les éleveurs contre le loup

FunCes Morgiens vont s’envoyer en l’air au Red Bull FlugtagCes Morgiens vont s’envoyer en l’air au Red Bull Flugtag

DistinctionsŒnotourisme: deux adresses de La Côte décrochent un prixŒnotourisme: deux adresses de La Côte décrochent un prix

ThéâtreCossonay: Nathalie Devantay dans la peau de «Madame Helvetia»Cossonay: Nathalie Devantay dans la peau de «Madame Helvetia»

UrbanismeA Morges, l’Îlot Sud a pris vieA Morges, l’Îlot Sud a pris vie

A Morges, l’Îlot Sud a pris vie

Deux mois après l’arrivée des premiers locataires dans le nouveau complexe situé en face de la gare, il reste seulement...

  15.09.2021 19:00
Premium

Top