17.05.2018, 16:37

Morges: Le Livre sur les quais renonce à la formule payante

chargement
La formule payante du Livre sur les quais n'a duré qu'une édition.

Littérature Le Livre sur les quais à Morges revient à sa formule initiale, soit une manifestation gratuite à l'exception des croisières, des grands débats et du cinéma. Les organisateurs abandonnent le pass journalier à 15 francs introduit l'an dernier.

En 2017, la moitié environ de la programmation est restée gratuite, mais les visiteurs devaient pour la première fois se procurer un billet payant pour assister aux rencontres et tables rondes. "Cela apportait beaucoup de confusion pour le public", explique jeudi à l'ats Sylvie Berti Rossi, directrice artistique de la manifestation.

La mesure n'a par ailleurs pas permis un apport financier suffisant. "Et elle a ôté le côté découverte", précise la directrice artistique.
La ville de Morges a en outre augmenté récemment sa subvention pour cette édition de 70 000 à 100 000 francs. "Ces soutiens institutionnels nous aident à maintenir la gratuité et l'accessibilité du festival", s'est réjouie Sylvie Berti Rossi.

L'Italie en star

Du 31 août au 2 septembre, Le Livre sur les quais accueillera quelque 280 auteurs invités. L'Italie sera l'hôte d'honneur cette année avec notamment Gianrico Carofiglio, Luca Di Fulvio ou Simonetta Greggio.

Parmi les auteurs qui ont déjà confirmé leur présence, citons Tahar Ben Jalloun, Didier Burkhalter, Pierre Assouline, Joël Dicker ou encore Yvan Bourgnon.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusMorges: le marché de retour au centre-villeMorges: le marché de retour au centre-ville

PhotographieGimel: ce moment où la comète «Neowise» vient chatouiller l'aubeGimel: ce moment où la comète «Neowise» vient chatouiller l'aube

ViticultureD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventeraD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventera

CoronavirusLa chasse aux clients non masqués a démarréLa chasse aux clients non masqués a démarré

SportsMorges: trop sale, le grand bassin de la piscine a dû fermerMorges: trop sale, le grand bassin de la piscine a dû fermer

Top