02.05.2019, 15:19

Morges: les employés de la ville participant à la grève des femmes ne seront pas sanctionnés

chargement
Le syndic Vincent Jaques a tenu à souligner les mesures de promotion prises par la Ville pour favoriser l'égalité.

Grève des femmes Les personnes travaillant pour la Ville et souhaitant participer à la grève des femmes du 14 juin devront s’annoncer quatre semaines à l’avance. Et ne seront pas sanctionnées

La Municipalité de Morges répondait mercredi soir lors de la séance du Conseil communal à une question posée en mars sur les dispositions prévues par la Ville pour permettre aux employées et employés désireux de participer à la grève des femmes du 14 juin. Pour l’exécutif, le syndic Vincent Jaques a indiqué qu’aucun partenaire social n’a pour l’heure manifesté de revendication spécifique. Il soulignait aussi que personne ne serait sanctionné en cas de participation à la grève. Il est néanmoins demandé de s’annoncer auprès de son supérieur quatre semaines à l’avance. Les heures ne seraient pas rémunérées. Vincent Jacques a par ailleurs rappelé les mesures prises par la Ville afin de promouvoir l’égalité entre femmes et hommes au sein de l’administration communale de Morges.


À lire aussi...

IlliciteSuisse: les femmes devront prendre congé pour participer à la grève du 14 juinSuisse: les femmes devront prendre congé pour participer à la grève du 14 juin

Top