//
 07.03.2019, 11:00

Morges: Monsieur Saint-Valentin mis en pièce

Premium
chargement
Claude Berguerand, Adélaïde Zeyer, Karel Fantys, Esther Fantys, Jan Fantys et Edmond Vullioud (de g. à dr.) vont présenter "L'Ordalie" à Morges.

Théâtre Pendant tout le mois de septembre, la cour intérieure du château de Morges accueillera «L’Ordalie», une pièce de théâtre sur le poète et chevalier Othon de Grandson. On lui doit notamment la Saint-Valentin.

En septembre, le château de Morges remontera le temps: un bond de plusieurs centaines d’années projetant les spectateurs au Moyen-Âge. Dans la cour intérieure de l’édifice morgien, chevaliers, maîtres d’armes et gentes dames se côtoieront pendant un mois. Pour la toute première fois, l’enceinte militaire et historique accueillera une pièce de théâtre entre ses murs.

Du 5 au 28 septembre, des comédiens professionnels joueront «L’Ordalie, ou le duel d’Othon de Grandson». Entre poésie...

À lire aussi...

FresqueMorges: des petits artistes insufflent de l’espoir sur les murs de l’hôpitalMorges: des petits artistes insufflent de l’espoir sur les murs de l’hôpital

Banque de détailLa Caisse d’Epargne d’Aubonne reste la meilleure banque de SuisseLa Caisse d’Epargne d’Aubonne reste la meilleure banque de Suisse

PolitiqueFusions d’Aubonne et Hautemorges adoptéesFusions d’Aubonne et Hautemorges adoptées

CultureRolle: un conte aux airs d’opéraRolle: un conte aux airs d’opéra

FestivalLe Venoge festival remonte le courant pour s’ancrer à CossonayLe Venoge festival remonte le courant pour s’ancrer à Cossonay

Top