Morges sur le gril après son niet à la step

chargement

Réactions Le veto des autorités de La Coquette au projet d’extension de la station d’épuration du Bief a surpris le conseil intercommunal de l’Association pour l’épuration des eaux usées de la région morgienne (ERM). Son vice-président Jean-Jacques Aubert, par ailleurs municipal à Morges, a été pris à partie.

 16.12.2019, 12:00
Lecture: 4min
Premium
Le projet prévoit d'étendre la step en direction du lac, à l'orée du parc de Vertou.

Le préavis négatif de la Ville de Morges à l’extension de la step du Bief, à côté du parc de Vertou, n’a pas manqué d’étonner certains membres du conseil intercommunal de l’Association pour l’épuration des eaux usées de la région morgienne (ERM), réunis mercredi. «C’est dommage de ne pas aller de l’avant pour des questions visuelles», a déclaré l’un d’entre eux, rappelant l’importance de ce projet qui doit permettre de traiter les micropolluants et profiter tant aux habitants, qu’à la faune et à la flore. 

A...

À lire aussi...

RéaménagementMorges renvoie le projet de step à l’expéditeurMorges renvoie le projet de step à l’expéditeur

RéaménagementsMorges: la step se heurte à un mur de lamentationsMorges: la step se heurte à un mur de lamentations

MorgesGrosse mue en vue pour la STEP de MorgesGrosse mue en vue pour la STEP de Morges

PolitiqueUne menace plane sur le centre aquatique de MorgesUne menace plane sur le centre aquatique de Morges

Morges: La Coquette décroche son étoile verteMorges: La Coquette décroche son étoile verte

Top