Les roseaux de Chine font le bonheur de Paléo, mais peinent à s’implanter durablement dans la région

chargement

Plante Le roseau de Chine était promis à un bel avenir, mais cette plante tend à disparaître. Si le festival nyonnais l’utilise depuis dix ans, sa culture peine à subsister.

 27.08.2018, 15:30
Lecture: 8min
Premium
1/4  

Le miscanthus de son nom scientifique, plus connu sous roseau de Chine, est une culture qui était promise à un bel avenir il y a 20 ans. En Suisse, elle est mise en avant en 1995 avec plusieurs projets d’utilisations, telles la construction, l’isolation ou la fabrication d’assiettes en matière recyclable, pour remplacer celles en plastique.

«Il y avait l’idée qu’on pourrait utiliser les roseaux de Chine...

À lire aussi...

Prédation [1/2]Jura vaudois: quelles solutions pour cohabiter avec le loup?Jura vaudois: quelles solutions pour cohabiter avec le loup?

Prédation [2/2]Loup dans le Jura vaudois: pour cet éleveur, «il n’y a pas de solution miracle»Loup dans le Jura vaudois: pour cet éleveur, «il n’y a pas de solution miracle»

Réseaux sociauxGimel: elle joue une youtubeuse un peu cruche pour vanter la campagneGimel: elle joue une youtubeuse un peu cruche pour vanter la campagne

Oiseaux piscivoresLéman: les fientes du cormoran sont fatales aux arbresLéman: les fientes du cormoran sont fatales aux arbres

SantéDécrocher du tabac: 6 bonnes raisons de se faire aiderDécrocher du tabac: 6 bonnes raisons de se faire aider

Top