13.08.2019, 05:00
Lecture: 5min

Pris dans la Toile, les piliers publics résistent tant bien que mal

Premium
chargement
1/2  

Affichage public La Ville de Morges supprimera trois de ses huit piliers publics dès le mois de septembre, à la faveur de son site internet et de son application. Une mesure que la Ville de Nyon n’envisage pas. Du moins, pas tout de suite.

Lire les informations communales au détour d’une promenade ou en attendant son bus ne sera bientôt plus possible pour les résidents des quartiers morgiens proches du cimetière, de la Grosse Pierre et de la Fleur du Lac. Dès le mois de septembre, la commune y retirera les trois piliers publics, pour conserver les cinq plus proches du centre-ville.

«C’est une mesure de...

À lire aussi...

PolitiqueDeux fusions et un changement de nom: il y avait du monde au balconDeux fusions et un changement de nom: il y avait du monde au balcon

MorgesElles prospectent pour trouver leurs futurs voisins morgiensElles prospectent pour trouver leurs futurs voisins morgiens

UrbanismeMorges: le bourg sous cloche pour trois ansMorges: le bourg sous cloche pour trois ans

Vie localeAubonne: le figaro du bourg tire sa révérenceAubonne: le figaro du bourg tire sa révérence

AccidentCossonay: un motard de 18 ans perd la vie après avoir percuté un busCossonay: un motard de 18 ans perd la vie après avoir percuté un bus

Top