10.10.2019, 07:31

Raymond Paccot entre au Panthéon des vignerons helvètes

Premium
chargement
Raymond Paccot ne se contente pas de soigner sa vigne. Il l'écoute, la sent, la creuse, avec une curiosité jamais tarie.

Féchy Dans son édition 2020, le Gault & Millau classe le maître de la Colombe parmi les 12 «icônes du vin suisse». Fidèle à sa discrétion, humble et terrien, le Fezzolan n’en savait rien.

«Ah bon? Pourquoi?» Raymond Paccot est à ses vignes, affairé à la vendange, lorsqu’on le joint pour fixer un rendez-vous, parce qu’il fait désormais partie des douze «icônes du vin suisse», dixit l’édition 2020 du guide Gault & Millau. La nouvelle n’avait pas encore traversé ses quinze hectares de vignes et, de toute façon, il n’aurait pas été du genre du Fézzolan de s’en vanter.

Larges jeans usés par les travaux de la vigne et du vin, Raymond Paccot arrive tout droit...

À lire aussi...

TerroirA Trélex, les saines obsessions du chef MazureA Trélex, les saines obsessions du chef Mazure

TerroirMalgré de belles vendanges, le monde viticole est inquietMalgré de belles vendanges, le monde viticole est inquiet

Top