Récupérateurs du vallon sur la sellette

chargement

SAINT-LIVRES Le canton met fin aux activités de récupération des Bandel au bord de l’Aubonne. Une décision qui les condamne à l’indigence.

  26.09.2017, 22:59
Lecture: 9min
Premium
Franck, Aloïs et Christophe Bandel soudés face à l’adversité. Père et fils se sentent désarmés pour enrayer cette machine qui est en train de réduire  à néant des années de travail. Récupérateurs est la seule activité qu’ils ont exercée depuis toujours.

Angie Grass et Jocelyne Laurent

jocelyne.laurent@lacote.ch

Le vallon de l’Aubonne va-t-il perdre l’âme de ses récupérateurs? Depuis maintenant plusieurs mois, Aloïs Bandel et deux de ses fils, Franck et Christophe, ont l’interdiction de pratiquer leurs activités de récupérateurs dans leurs locaux du vallon de l’Aubonne. Ils devaient avoir rendu place nette le 12 ...

À lire aussi...

Finances communalesLes Aubonnois gardent leur taux d’impositionLes Aubonnois gardent leur taux d’imposition

ExpositionL’Arboretum voit fleurir les données numériquesL’Arboretum voit fleurir les données numériques

Saint-PrexSaint-Prex: 60 emplois pourraient disparaître chez FerringSaint-Prex: 60 emplois pourraient disparaître chez Ferring

UrbanismeAubonne: l’Esplanade prend l’eauAubonne: l’Esplanade prend l’eau

Aubonne: l’Esplanade prend l’eau

Le toit du bâtiment qui abrite un restaurant et une salle de spectacle fuit. La Division monuments et sites du canton a...

  14.10.2021 16:02

Politique communaleAubonne: les conseillers communaux mieux rémunérésAubonne: les conseillers communaux mieux rémunérés

Aubonne: un Conseil communal mieux reconnu

La rémunération du Conseil communal a été revue à la hausse pour cette nouvelle législature. Elle n’avait pas été revue...

  14.10.2021 15:19

Top