04.12.2017, 11:45  

Un enfant de la région aux fourneaux de l'auberge de Villars-sous-Yens.

Abonnés
chargement
Le couple ambitionnait de se mettre à son compte et de retrouver une ambiance villageoise.

 04.12.2017, 10:45   Un enfant de la région aux fourneaux de l'auberge de Villars-sous-Yens.

Restauration Le Lulliéran Patrick Strauss et sa femme Natalia sont à la tête de l’auberge communale de Villars-sous-Yens depuis le 16 novembre.

Le deuxième jour de la réouverture de la Croix fédérale, l’auberge était complète à midi. Pareil ce vendredi 24 novembre. Il est vrai que tout le monde se réjouissait que l’auberge communale rouvre après plus de deux mois de fermeture et quelques travaux de rafraîchissement.

Le chef Patrick Strauss a également été précédé par sa réputation, le...

Le deuxième jour de la réouverture de la Croix fédérale, l’auberge était complète à midi. Pareil ce vendredi 24 novembre. Il est vrai que tout le monde se réjouissait que l’auberge communale rouvre après plus de deux mois de fermeture et quelques travaux de rafraîchissement.

Le chef Patrick Strauss a également été précédé par sa réputation, le cuisinier a un très joli parcours en Suisse et à l’étranger. Mais c’est surtout et en quelque sorte le retour de l’enfant prodigue.

Chef en Suisse et à l’étranger

Patrick Strauss est un enfant de Lully, actif dans la région. Il a fait son apprentissage de cuisinier à Morges, à l’Hôtel de Savoie. Mais il ne s’est pas contenté de régaler les gourmets de la région. Il a également donné des cours de natation à de nombreux enfants.

Sa passion du métier l’a conduit à quitter La Côte pour aller confronter son jeune talent à celui de chefs chevronnés. Le Bourdon passe par les cuisines de l’Hostellerie du Pas de l’Ours de Crans Montana et s’inspire du chef Franck Reynaud. Ensuite, on le retrouve à l’Ermitage à Clarens aux côtés d’Etienne Krebs. Après, le jeune homme traverse la Manche et travaille en tant que chef dans deux restaurants à Londres. C’est là qu’il rencontre Natalia, sa future épouse, originaire de Malaga. Elle travaille également dans le domaine de la restauration, au service.

Le couple s’envole alors pour Malaga, où il ouvre un établissement. Le travail est surtout saisonnier, l’hiver, Patrick et Natalia Strauss reviennent en Suisse, à Lausanne, et travaillent tous deux au Palace. Le chef Edgar Bouvier propose même que Patrick Strauss devienne le chef de la Brasserie du Grand Chêne.

Il quitte le Palace pour Villars-sous-Yens

Une très belle opportunité qu’il  saisit durant un an. Mais Patrick Strauss, déjà lorsqu’il était à Londres, souhaitait revenir dans sa région et lorgnait du côté de l’auberge communale de Villars-sous-Yens. Le couple ambitionnait de se mettre à son compte et de retrouver une ambiance villageoise avec l’opportunité d’y approfondir les contacts avec les clients. «J’avais envie de retrouver les valeurs qui font un village, dit-il, et une forme de stabilité, car nous attendons un heureux événement.»

C’est en toute logique que le couple a décidé de garder l’âme de la pinte villageoise en concevant les lieux en trois espaces: une partie bistrot, une petite brasserie et un restaurant. A la carte, une cuisine du terroir, soignée, de qualité, privilégiant la fraîcheur des produits. Au café et à la brasserie, le chef propose des plats à des prix abordables, en jouant sur le traditionnel et le moderne. On peut y déguster aussi bien des joues de bœuf longtemps mijotées accompagnée d’une fine mousseline que des cerviche de poisson.

Le soir, le chef propose un menu à choix à un prix fixe. «Je travaille dans le respect du produit, le plus simplement possible, afin de le mettre en valeur», explique-t-il. Côté accueil, le couple mise sur «la convivialité et un service de qualité».

Du côté des autorités, on affiche sa satisfaction «On est tout simplement enchantés», relevait le syndic Daniel Leuba, déjà un habitué de cette bonne table, tout comme ses collègues. 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

GastronomieUn amoureux de la cuisine reprend l'auberge de GenolierUn amoureux de la cuisine reprend l'auberge de Genolier

GASTRONOMIEL'Auberge du Chasseur à Essertines-sur-Rolle fait son entrée au Gault&MillauL'Auberge du Chasseur à Essertines-sur-Rolle fait son entrée au Gault&Millau

Top