22.09.2016, 23:18

Un établissement public puni suite à des soirées bruyantes

Premium
chargement
Malgré les embûches, Steeve et Alain Zimmermann sont décidés à poursuivre et à développer l’exploitation du Z-City Bar.

MORGES Les gérants d’un lieu nocturne morgien se voient sanctionner par la police pour cause de bruit. Réactions et explications.

samuel waelti

morges@lacote.ch

«Nous perdons 200 à 600francs par jour, car, suite à des plaintes du voisinage, la police nous impose de fermer à 22h en semaine et à minuit le week-end.» Des restrictions horaires sérieuses par rapport à la situation dont bénéficiaient initialement Alain et Steeve Zimmermann,...

À lire aussi...

ChroniqueQuestion de droit: les images d’une caméra embarquée sont-elles une preuve valable?Question de droit: les images d’une caméra embarquée sont-elles une preuve valable?

GimelGimel: il photographie des galaxies depuis son cabanon de jardinGimel: il photographie des galaxies depuis son cabanon de jardin

Rentrée 2020Vaud adopte aussi le port du masque dans les gymnasesVaud adopte aussi le port du masque dans les gymnases

RéactionsL’onde de choc de Beyrouth suscite la colère jusque sur La CôteL’onde de choc de Beyrouth suscite la colère jusque sur La Côte

Faune [4/5]Au col de Bretolet, se rapprocher du ciel et des oiseaux migrateursAu col de Bretolet, se rapprocher du ciel et des oiseaux migrateurs

Top