31.03.2019, 12:30

Une Earth Hour ratée en Ville de Morges

chargement
L'ASTRAC a quand même pu montrer la Nébuleuse d'Orion à quelques passants, malgré les lumières bien présentes.

Lumières Les lampadaires de la Grand-Rue et de Louis de Savoie ne se sont jamais éteints samedi soir.

«On avait prévu tous les scénarios, comme le fait d’avoir 500 personnes et qu’on ne puisse plus gérer avec nos trois petits télescopes, mais que les lumières ne s’éteignent jamais...» Sabine André le prend à la rigolade. La présidente de l’ASTRAC, le groupe des astronomes amateurs de La Côte, avait prévu une soirée d’observation dans la Grand-Rue de Morges, ce samedi, pour les passants. Car la Ville de Morges avait annoncé sa participation à la Earth Hour: un mouvement planétaire pendant lequel de nombreuses villes étégnaient leurs lumières pendant une heure. Un symbole en faveur du climat. Et une occasion parfaite pour l’ASTRAC de lever les yeux vers les étoiles pour les observer en toute obscurité. 

Enfin, pour autant que la nuit tombe. A 20h45, on pense au quart-d’heure vaudois. Mais il n’en sera rien: les lampadaires morgiens des deux rues principales sont restés allumés. Seul Couvaloup s’est obscurcit. La Ville de Morges n’a pas pu nous répondre ce dimanche sur la cause de cette «panne». 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LitteringRégion: citoyens et associations s’engagent pour des communes propres en ordreRégion: citoyens et associations s’engagent pour des communes propres en ordre

ProjetBussy-Chardonney: feu vert à l’immeuble locatif communalBussy-Chardonney: feu vert à l’immeuble locatif communal

JusticeTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gondsTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gonds

MorgesBeausobre: une facture de plus qui passe malBeausobre: une facture de plus qui passe mal

PolitiqueAccord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»Accord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»

Top