23.11.2017, 14:47

A la découverte de la musique iranienne

Abonnés
chargement
Layla Ramezan jouera ce soir.

 23.11.2017, 14:47 A la découverte de la musique iranienne

Par JFV

MIES La pianiste iranienne Layla Ramezan sera l’hôte de la Fondation Engelberts, ce soir (20h30), pour un récital découverte de la musique iranienne des années 1950.

Plusieurs titres seront extraits de son 1er disque «100 ans de Musique iranienne» paru au début de cette année et dont la collection comprendra à terme quatre volumes. Le coloré «Parvaneh» (Papillon) d’Emanuel Melik-Aslanian contrastera avec le «Nocturne» (Une nuit dans un jardin persan) de Behzad Ranjbaran.

Après ses études à Téhéran, la pianiste, qui a toujours...

Plusieurs titres seront extraits de son 1er disque «100 ans de Musique iranienne» paru au début de cette année et dont la collection comprendra à terme quatre volumes. Le coloré «Parvaneh» (Papillon) d’Emanuel Melik-Aslanian contrastera avec le «Nocturne» (Une nuit dans un jardin persan) de Behzad Ranjbaran.

Après ses études à Téhéran, la pianiste, qui a toujours cherché à créer des liens entre son origine persane et la musique européenne contemporaine qu’elle côtoie quotidiennement, a été boursière de la Fondation Albert Roussel à Paris puis a obtenu deux masters en interprétation à la Haute école de musique à Lausanne où elle vit actuellement. Soutenue par la Fondation Engelberts, elle se produit aux quatre coins du monde. JFV

Jeudi 23 novembre à la Fondation Engelberts à Mies, 20h30. Entrée libre, chapeau à la sortie. Réservations: 079 915 60 14


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top