23.11.2017, 14:47

A la découverte de la musique iranienne

Premium
chargement
Layla Ramezan jouera ce soir.
Par JFV

MIES La pianiste iranienne Layla Ramezan sera l’hôte de la Fondation Engelberts, ce soir (20h30), pour un récital découverte de la musique iranienne des années 1950.

Plusieurs titres seront extraits de son 1er disque «100 ans de Musique iranienne» paru au début de cette année et dont la collection comprendra à terme quatre volumes. Le coloré «Parvaneh» (Papillon) d’Emanuel Melik-Aslanian contrastera avec le «Nocturne» (Une nuit dans un jardin persan) de Behzad Ranjbaran.

Après ses études à Téhéran, la pianiste, qui a toujours...

À lire aussi...

EnseignementEtoy: un gymnase provisoire ouvre ses portes à la rentrée d’aoûtEtoy: un gymnase provisoire ouvre ses portes à la rentrée d’août

TribunalCondamné pour avoir déshabillé, photographié et filmé une copine endormieCondamné pour avoir déshabillé, photographié et filmé une copine endormie

MusiqueAvec ses «idoles déchues», Raphelson s’affranchit de toutAvec ses «idoles déchues», Raphelson s’affranchit de tout

Raphelson, la liberté retrouvée

Raphael Enard, l’artiste de Mont-sur-Rolle, sort un troisième album solo aux sonorités folk et veloutées.

  07.07.2020 16:00
Premium

SantéLe chemin du toucher, du bout des doigts au cerveauLe chemin du toucher, du bout des doigts au cerveau

SexologieChronique sexo d’Anne Devaux: l’art du baiserChronique sexo d’Anne Devaux: l’art du baiser

Top