14.11.2018, 18:01

A mi-mandat, Rodrigue Arbex claque la porte de la Municipalité de Crans-près-Céligny

Premium
chargement
Démissionner, n'a pas été une décision facile pour Rodrigue Arbex.

Politique Rodrigue Arbex a démissionné de la Municipalité de Crans-près-Céligny. Figure du village, il ne supportait plus de travailler avec son syndic Robert Middleton.

«Je ne partage pas les idées de notre syndic, ses choix, sa manière de diriger la commune et, surtout, ne supporte plus sa façon de me considérer.» Ce petit extrait de la lettre de démission de Rodrigue Arbex, lu lundi soir en ouverture du Conseil de Crans-près-Céligny, est sans équivoque: la relation compliquée entre l’ex-municipal et son syndic Robert...

À lire aussi...

ReconversionAu repos forcé, une Morgienne lance un podcast pour les petitsAu repos forcé, une Morgienne lance un podcast pour les petits

Carnet noirÂme de la Croix-verte, Rosemarie Bagnoud s’en est alléeÂme de la Croix-verte, Rosemarie Bagnoud s’en est allée

EntraideVaud: le canton met en place un système d’aide généraliséVaud: le canton met en place un système d’aide généralisé

SolidaritéA Nyon, des fleurs pour la voisine et des liens pour toujoursA Nyon, des fleurs pour la voisine et des liens pour toujours

TourismeFlâner sur les quais de Nyon et Morges depuis son canapéFlâner sur les quais de Nyon et Morges depuis son canapé

Top