25.09.2019, 05:00
Lecture: 6min

A Nyon, cette villa centenaire doit migrer de 18 mètres pour survivre

Premium
chargement
A près de 125 ans, la villa du 28 de la route de Saint-Cergue à Nyon pourrait financer sa rénovation en cédant sa place à un immeuble d'habitation.

Nyon Décatie et inhabitée, une maison au style florentin de la route de Saint-Cergue pourrait trouver son salut dans le mouvement. En cédant la place à un immeuble de logement, elle générerait de quoi financer sa rénovation. Les obstacles sont plus juridiques que techniques.

Elle est l’avant-dernière survivante d’un quartier résidentiel typique de l’arrière-gare de Nyon. De la douzaine de villas construites à la fin du XIXe siècle qui bordaient le bas de la route de Saint-Cergue, il n’en reste plus que deux. Celle du numéro 28 devrait être déplacée de quelques mètres pour assurer sa survie.

«Depuis tout petit, j’aime cette maison et ses airs florentins», remarque Georges Tornier, architecte et promoteur, promettant acquéreur de la parcelle en...

À lire aussi...

Coup de boostUne boîte à idées pour revitaliser le commerce nyonnaisUne boîte à idées pour revitaliser le commerce nyonnais

CambriolagesSérie de cambriolages fructueux conclue par une arrestation musclée sur l’A1Série de cambriolages fructueux conclue par une arrestation musclée sur l’A1

RestaurationFounex va accueillir le seul véritable bar de Terre SainteFounex va accueillir le seul véritable bar de Terre Sainte

La question du jourConseil de Prangins annulé: la procédure a-t-elle été respectée?Conseil de Prangins annulé: la procédure a-t-elle été respectée?

InsoliteMarchissy: deux coups de fil sauvent la séance du ConseilMarchissy: deux coups de fil sauvent la séance du Conseil

Top