A Nyon, les femmes migrantes ont un lieu pour mieux s’intégrer

chargement

Nyon Au Lieu-dit, des femmes peuvent faire garder leurs enfants pendant qu’elles apprennent le français durant une heure et demie. Un succès: l’association ouvre bientôt une troisième classe par semaine.

 04.09.2019, 20:00
Lecture: 4min
Premium
1/4  

Elles s’appellent Valmira, Saadet, Nazret, Elizabeth, Azadah ou encore Bhagy. Elles viennent d’Erythrée, d’Inde, du Kosovo, du Sri Lanka, d’Afghanistan et de Syrie. Certaines sont en Suisse depuis une dizaine d’années, d’autres sont arrivées récemment. Pas toutes sont des réfugiées. Au minimum une fois par semaine, elles se rendent à la Vie-Là, une des maisons de quartiers de Nyon, pour y suivre des cours de français donnés dans le cadre d’un accompagnement mères-enfants. Ces classes gratuites...

À lire aussi...

AccidentUn agriculteur héliporté après un accident de travail à BorexUn agriculteur héliporté après un accident de travail à Borex

PolitiqueVaud: au canton, comme dans les communes, trois mandats et puis s’en va?Vaud: au canton, comme dans les communes, trois mandats et puis s’en va?

Vaud: trois mandats et puis s’en va?

Limiter l’engagement politique à trois mandats successifs? L’idée fait son chemin, semble-t-il, et pourrait être...

  02.08.2021 18:00
Premium

FauneVaud: le canton veut tuer deux loups du MarchairuzVaud: le canton veut tuer deux loups du Marchairuz

NyonProcès antispéciste à Nyon: le Tribunal fédéral rejette le recours d’un manifestantProcès antispéciste à Nyon: le Tribunal fédéral rejette le recours d’un manifestant

CommerceFounex: cure de jouvence pour un pionnier des marchés fermiersFounex: cure de jouvence pour un pionnier des marchés fermiers

Top