23.11.2018, 11:01
Lecture: 4min

A Nyon-Marens, une «Correspondance» avec des artistes brésiliens

Premium
chargement
Les artistes brésiliens Carol Tonetti et Vitor Cesar aident les élèves à fixer leur création.

Création Pendant deux semaines, un groupe d’artistes brésiliens soutient les élèves du collège de Nyon-Marens dans la création d’une œuvre collective. Celle-ci sera exposée dans le hall de l’école.

On croirait un chantier qui démarre dans le hall du collège de Nyon-Marens: des barres en métal, des planches en bois. Et c’est bien le cas: c’est une construction qui s’annonce, collective et artistique, menée par un groupe brésilien, nommé Grupo inteiro («grouper entier»), en collaboration avec le Festival des arts vivants Nyon (far). 

L’œuvre est intitulée «Correspondance». Elle souhaite penser les combinaisons entre les mots, réinventer ces liens, réécrire le monde. Le projet est né lors d’un...

À lire aussi...

COVIDNyon: l'hôpital prend la deuxième vague de plein fouetNyon: l'hôpital prend la deuxième vague de plein fouet

Nyon: l'hôpital manque de personnel

Soignants en quarantaine, stock de produits réactifs épuisé. Le retour du virus fait vaciller l'Hôpital de Nyon.

  26.10.2020 19:06
Premium

JusticeA cause de pneus lisses, un conducteur français risque 50 jours de prisonA cause de pneus lisses, un conducteur français risque 50 jours de prison

Justice«Quand on touche à nos enfants, ce n’est jamais assez»«Quand on touche à nos enfants, ce n’est jamais assez»

Avis de disparitionCrassier: un habitant porté disparu retrouvé sans vieCrassier: un habitant porté disparu retrouvé sans vie

CoronavirusVaud: pas de hausse des adoptions à la SPA pendant la pandémieVaud: pas de hausse des adoptions à la SPA pendant la pandémie

Top