Affirmation et contre-affirmation

chargement

PROCES SEGALAT Ce ne sont pas moins de quatre experts reconnus mondialement qui se sont affrontés vendredi. Mais les questions demeurent.

Par DOMINIQUE SUTER
  29.05.2012, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Les inspecteurs et médecins légistes ont très vite réalisé que le décès de Catherine Ségalat n'était pas accidentel. 
ARCHIVES ALEXIS VOELIN

suter@lacote.ch

La journée de vendredi a été totalement consacrée à l'audition des nombreux experts qui se sont prononcés sur le dossier Ségalat. A commencer par le premier médecin légiste arrivé sur les lieux, le Dr Sébastien de Froidemont, du Centre universitaire romand de médecine légale (CURML).

Dès son arrivée sur place, le soir du drame, il s'est...

À lire aussi...

InterviewUn jeune élu de Mies à la COP26: «C’est le combat de notre génération»Un jeune élu de Mies à la COP26: «C’est le combat de notre génération»

MusiqueNyon: "Pétrole sanguin", un premier album signé Cargo IndigoNyon: "Pétrole sanguin", un premier album signé Cargo Indigo

Bouquet de chantierA Nyon, l’hôtel Beau-Rivage est hors d’eau et de dangerA Nyon, l’hôtel Beau-Rivage est hors d’eau et de danger

EnvironnementTartegnin plus durable, oui mais individuellementTartegnin plus durable, oui mais individuellement

RestaurationTartegnin devra attendre pour voir se réaliser sa pinteTartegnin devra attendre pour voir se réaliser sa pinte

Top