24.06.2020, 18:00

Après 19 ans, la blogueuse Catherine Nelson-Pollard quitte Nyon

Premium
chargement
Pour Catherine Nelson-Pollard, son passeport suisse a une valeur sentimentale.

Portrait Avant son départ, Catherine Nelson-Pollard, fondatrice de «Living in Nyon», évoque avec émotion ses dix-neuf années à Nyon.

«J’ai passé mon premier été à Nyon sans savoir qu’il y avait un festival qui s’appelait Paléo, et qu’il y avait une superbe piscine à Colovray». Dix-neuf ans plus tard, il n’était pas question pour Catherine Nelson-Pollard de déménager avant Paléo. Avec son mari, ils avaient programmé leur retour en Angleterre pour fin juillet, après la manifestation. Manque de chance, elle a été annulée pour cause de coronavirus. «Mais je reviendrai l’année prochaine pour Paléo et pour Visions du Réel,...

À lire aussi...

PortraitCatherine Nelson Pollard, chroniqueuse suisse au goût de BrexitCatherine Nelson Pollard, chroniqueuse suisse au goût de Brexit

ChroniqueLiving in Nyon: Local Stone – Stacking – A Delicate Balancing ActLiving in Nyon: Local Stone – Stacking – A Delicate Balancing Act

ChroniqueLiving in Nyon: Pausing for ThoughtLiving in Nyon: Pausing for Thought

ChroniqueLiving in Nyon: Bridging the Bank HolidayLiving in Nyon: Bridging the Bank Holiday

Top