23.01.2019, 15:17

Après Bassins, Jacques Ansermet appelé à siéger en tant que municipal à Vevey

chargement
A l'automne 2018, Jacques Ansermet avait été appelé au secours par la conseillère d'Etat Béatrice Mettraux en charge du service des communes pour Bassins. Il remet ça à Vevey.

Vevey À la suite de la suspension de trois municipaux de Vevey, le Conseil d’Etat a désigné Jacques Ansermet en tant que municipal occupant l’un des deux sièges vacants. L’automne dernier, l’ancien syndic de Chéserex avait brièvement siégé à l’Exécutif de Bassins, déplumé après trois démissions.

Ancien député et ancien syndic de Chéserex, Jacques Ansermet est en passe de créer une nouvelle fonction: «municipal de secours». Après avoir rejoint brièvement la municipalité de Bassins mise à mal par la démission simultanée de trois élus, l’ingénieur civil est à nouveau l’homme désigné par le gouvernement vaudois pour compléter le collège municipal de Vevey.

En raison de la suspension de Lionel Girardin en juin 2018, ainsi que de Jérôme Christen et Michel Agnant en décembre 2018, et malgré l’extension des prérogatives de Michel Renaud, siégeant désormais en tant que troisième municipal à part entière, la Municipalité de Vevey a sollicité la désignation d’un quatrième membre à l’exécutif.

Mandat à durée indéterminée

Répondant favorablement à la demande de la Municipalité, le Conseil d’Etat a désigné ce jour Jacques Ansermet afin de repourvoir l’un des deux sièges laissés vacants.

Cette désignation prend effet immédiatement et sera valable aussi longtemps que MM. Girardin, Christen et Agnant feront tous trois l’objet d’une suspension au sens de l’art. 139 b de la loi sur les communes. En d’autres termes, dans l’hypothèse où l’un des trois municipaux suspendus devait être réintégré dans ses fonctions, la mission de MM. Renaud et Ansermet prendrait automatiquement fin.

«Apprenti municipal» sur le tard

Fin connaisseur des institutions, Jacques Ansermet dispose d’une grande expérience au sein d’un exécutif communal puisqu’il a été syndic de Chéserex. «Je vais apprendre le rôle de municipal, puisque dès mon élection à Chéserex, j’avais immédiatement siégé en tant que syndic», expliquait-il avant sa prise de fonction à Bassins, en octobre.

Personnalité politique vaudoise, il a également siégé au Grand Conseil de 2007 à 2017. Au mois d’octobre 2018, M. Ansermet avait été nommé conseiller municipal de la commune de Bassins qui n’était plus valablement constituée par suite d’une triple démission.

Le Conseil d’Etat espère que cette mesure supplémentaire permettra d’assurer une meilleure répartition des charges au sein de la Municipalité. Elle devrait également garantir le fonctionnement institutionnel de la commune de Vevey au regard des échéances importantes qui l’attendent en 2019.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Interview«Il n’y a pas de tyran à Bassins», assure Jacques Ansermet, nommé par le Canton pour compléter la Municipalité«Il n’y a pas de tyran à Bassins», assure Jacques Ansermet, nommé par le Canton pour compléter la Municipalité

MunicipalitéBassins: Jacques Ansermet choisi par le canton pour compléter la MunicipalitéBassins: Jacques Ansermet choisi par le canton pour compléter la Municipalité

SuspensionVevey: les municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen suspendus par le Conseil d'EtatVevey: les municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen suspendus par le Conseil d'Etat

TourismeVevey à l’honneur dans le «National Geographic»Vevey à l’honneur dans le «National Geographic»

Top