29.10.2019, 19:49

Après des années de conflit, la commerçante blanchie et le propriétaire condamné

Premium
chargement
Après des années de litiges et de procédures, le fils du propriétaire et la locataire en étaient venus aux mains en février 2016 (image d'illustration).

Verdict Le fils du propriétaire d’un immeuble abritant une échoppe au rez-de-chaussée a été reconnu coupable de lésions corporelles simples et de violation de domicile. Le tribunal de police a innocenté sa locataire. Mais tous deux devront passer à la caisse.

Les deux protagonistes de l’affaire qui a occupé le tribunal de police de La Côte en fin de semaine dernière étaient tantôt plaignants et prévenus. La commerçante qui exploite un restaurant à l’emporter était accusée de lésions corporelles simples, voies de fait, escroquerie, injure, menace et faux dans les titres. Elle-même avait déposé plainte contre le fils de son propriétaire pour contrainte, lésions corporelles simples et violation de domicile.

Deux bagarres à un an...

À lire aussi...

JusticeDans un conflit sans fin, bailleurs et locataire se disputent jusqu’en cour pénaleDans un conflit sans fin, bailleurs et locataire se disputent jusqu’en cour pénale

Top