Après son succès à Nyon, Suspend’us s’attaque à Genève

chargement

Solidarité Lancée en octobre 2020 par deux habitantes de Terre Sainte, l’association Suspend’us a trouvé son rythme de croisière à Nyon. Prochaine étape: étendre cette offre solidaire de proximité à la ville de Genève.

 04.08.2021, 17:00
Premium
Clémence et Laure Oriol (de g. à dr.) sont les cofondatrices de Suspend'us.

Fin 2020, une mère et une fille de Terre Sainte lançaient Suspend’us, une initiative solidaire basée sur un système de dons fait auprès de commerçants à destination de personne dans la précarité. Une dizaine de mois plus tard, Laure et Clémence Oriol dressent un premier bilan de leur action sur le territoire nyonnais et se préparent à s’implanter dans d’autres villes romandes.

Comment ça marche?
Le site suspend-us.com permet de consulter la liste des...

À lire aussi...

POLITIQUEA Bassins, la nouvelle Municipalité prend ses marquesA Bassins, la nouvelle Municipalité prend ses marques

VaudUne nouvelle meute de loups à la vallée de JouxUne nouvelle meute de loups à la vallée de Joux

VerdictNyon: le droit d’auteur prime, malgré les frontièresNyon: le droit d’auteur prime, malgré les frontières

NyonLe cygne, cet emblème du Léman mis à l'honneur à NyonLe cygne, cet emblème du Léman mis à l'honneur à Nyon

Terre SainteConseil de Commugny: l’union sacrée retrouvée?Conseil de Commugny: l’union sacrée retrouvée?

Top