17.09.2020, 05:00
Lecture: 8min

Après un été en demi-teinte, les hôtels de La Côte font face à la peur du vide

Premium
chargement
Piscine, spa, fitness, court de tennis et château gonflable: l'hôtel de Chavannes-de-Bogis a pu compter sur ses nombreux atouts pour attirer des touristes.

Tourisme Pour certains établissements, la belle saison a été moins catastrophique que prévu. Mais les hôteliers de la région se préparent à vivre une seconde moitié d’année pavée d’incertitudes et potentiellement dévastatrice.

C’est l’évidence même pour le secteur hôtelier: la crise sanitaire a été destructrice. Les établissements qui sont restés ouverts au cœur de la crise ont vu leur fréquentation réduite à peau de chagrin. Mercredi, les hôteliers de l’arc lémanique ont d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme et demandé de l’aide aux autorités cantonales et fédérales (lire encadré).

Sur La Côte, si pour certains hôtels de la région, l’été s’est mieux passé que prévu, d’autres sont pratiquement au bord du gouffre. Et tous craignent pour l’avenir du secteur.

Des...

À lire aussi...

COMMERCENyon: la SIC se réunit après avoir frôlé la dissolutionNyon: la SIC se réunit après avoir frôlé la dissolution

PolitiqueAccord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»Accord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»

PolitiqueSoutien à l’initiative et pression sur le parlement, l’AdCV fourbit ses armesSoutien à l’initiative et pression sur le parlement, l’AdCV fourbit ses armes

CollaborationDuillier: les cibles électroniques du stand de tir seront remplacéesDuillier: les cibles électroniques du stand de tir seront remplacées

Trafic ferroviaireLa ligne du petit train rouge interrompue de nuit à cause de travauxLa ligne du petit train rouge interrompue de nuit à cause de travaux

Top