04.10.2018, 19:21

Pourquoi le canton a renoncé à faire table rase à Bassins

Premium
chargement
Jacques Ansermet, ancien syndic de Chéserex, occupera le poste de municipal jusqu'aux élections complémentaires.

Municipalité Sur mandat du canton, Jacques Ansermet rejoint les deux municipaux restants en attendant des élections complémentaires. La conseillère d’Etat Béatrice Métraux explique ce choix.

Depuis une semaine, la commune de Bassins attendait d’être fixée sur son sort. Suite à la démission de trois des cinq municipaux, l’exécutif n’avait plus assez de membres pour gouverner. Le canton devait faire un choix: destituer les membres restants, mettre la commune sous régie et réorganiser des élections, ou compléter la Municipalité en attendant des élections complémentaires. C’est...

À lire aussi...

Question du jourQuestion du jour: comment gérer la commune de Bassins sans pouvoir prendre de décision?Question du jour: comment gérer la commune de Bassins sans pouvoir prendre de décision?

MunicipalitéA Bassins, l’inquiétude règne après les démissions à la MunicipalitéA Bassins, l’inquiétude règne après les démissions à la Municipalité

MunicipalitéDémissions à Bassins: «Ce n’est pas une renonciation, mais une protestation»Démissions à Bassins: «Ce n’est pas une renonciation, mais une protestation»

PolitiqueBassins: la Commission de gestion tire à boulet rouge sur la MunicipalitéBassins: la Commission de gestion tire à boulet rouge sur la Municipalité

Top