23.10.2018, 16:30

«Il n’y a pas de tyran à Bassins», assure Jacques Ansermet, nommé par le Canton pour compléter la Municipalité

Premium
chargement
Jacques Ansermet a apprécié son passage au sein de l'exécutif bachenard.

Interview Mission accomplie pour Jacques Ansermet qui a remis, lundi soir, les clés de la Municipalité de Bassins après 18 jours passés au sein de l’exécutif. «Ça s’est passé étonnamment bien!» affirme-t-il.

Le 5 octobre, à la demande du Conseil d’Etat, Jacques Ansermet volait au secours de la Municipalité de Bassins, paralysée après la démission de trois de ses membres. Depuis lundi soir 18h30, l’ancien syndic de Chéserex et député PLR ne siège plus à l’exécutif bachenard à la suite de l’assermentation de trois nouveaux municipaux. Retour sur 18 jours durant...

À lire aussi...

Elections complémentairesBassins: trois citoyens élus tacitement à la MunicipalitéBassins: trois citoyens élus tacitement à la Municipalité

MunicipalitéPourquoi le canton a renoncé à faire table rase à BassinsPourquoi le canton a renoncé à faire table rase à Bassins

MunicipalitéBassins: Jacques Ansermet choisi par le canton pour compléter la MunicipalitéBassins: Jacques Ansermet choisi par le canton pour compléter la Municipalité

Question du jourQuestion du jour: comment gérer la commune de Bassins sans pouvoir prendre de décision?Question du jour: comment gérer la commune de Bassins sans pouvoir prendre de décision?

MunicipalitéDémissions à Bassins: «Ce n’est pas une renonciation, mais une protestation»Démissions à Bassins: «Ce n’est pas une renonciation, mais une protestation»

Top